Élections fédérales suisses de 1987

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections fédérales suisses de 1987 se sont déroulées le 18 octobre 1987. Elles ont désignées la 43e législature depuis 1848. Elles portèrent sur le renouvellement des 200 sièges du Conseil national et des 46 sièges au Conseil des États. Les députés furent élus pour une durée de 4 ans.

L'élection des 200 députés au Conseil national est marquée par l'avance des écologistes, le recul des socialistes, la stabilité du camp bourgeois et l'apparition du parti des automobilistes. La nouvelle chambre basse se composera de 51 radicaux (-3), 42 démocrates-chrétiens (sans changement), 41 socialistes (-6), 25 démocrates du centre (+2), 9 liberaux (+1), 8 independants (sans changement), 3 évangéliques (sans changement), 3 nationalistes (-2), 1 communiste (sans changement), 4 verts progressistes (+1), 9 écologistes (+2), 2 automobilistes (+2) et 2 divers (sans changement). Les 4 partis gouvernementaux détiennent 159 sièges[1].

Au Conseil des États, sur 46 sièges, le PSS perdit un siège et avec 5 mandats, le PRD resta stable (14), le PDC en gagna un (19), l'UDC en perdit un (4), l'Alliance des Indépendants regagna un siège et le Parti libéral suisse conserva ses trois mandats[2].

Législature 1987-1991[modifier | modifier le code]

Partis Sigles Tendances politiques Sièges au CN Sièges au CE
Parti radical-démocratique PRD radical 51 14
Parti démocrate-chrétien PDC démocrate-chrétien 42 19
Parti socialiste PSS social-démocrate 41 5
Union démocratique du centre UDC agrarien 25 4
Parti libéral suisse PLS libéral/conservateur 9 3
Parti écologiste PES écologiste 9 -
Alliance des Indépendants AdI social-libéral 8 1
Organisations progressistes de Suisse POCH écologiste/féministe 4 -
Parti chrétien-protestant PCP conservateur/protestant 3 -
Action nationale pour le peuple et la patrie AN nationaliste/écologiste[3] 3 -
Parti des automobilistes PA extrême droite[4] 2 -
Parti suisse du Travail PST communiste 1 -
Parti socialiste autonome (TI) PSA marxiste[5] 1 -
Comité Herbert Mäder (AR) KHM écologiste 1 -

À voir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]