Élections fédérales suisses de 1922

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections fédérales suisses de 1922 se sont déroulées le 29 octobre 1922. Elles ont désigné les membres de la 26e législature depuis 1848.

Pour ces élections, le nombre de sièges du Conseil national est passé de 189 à 198. Le Conseil des États garde ses 44 sièges. Les députés furent élus pour une durée de 3 ans.

L’augmentation de 189 à 198 conseillers nationaux profite au groupe socialiste, qui gagne 5 sièges, au groupe des paysans, artisans et bourgeois qui en gagne 4 et au groupe conservateur-catholique qui en gagne 3[1]. Les Grütlianer disparaissent du Parlement mais le Parti Communiste fait son entrée en obtenant deux mandats. À Neuchâtel, le Parti progressiste national qui œuvre à unifier Libéraux et Radicaux et qui s'était opposé à la Grève générale de 1918 obtient un siège dans les villes ouvrières et industrielles du nord du canton.

Au Conseil des États, sur 44 sièges, le PSS obtient le premier siège de son histoire[2].

Législature 1922-1925[modifier | modifier le code]

Partis Sigles Tendances politiques Sièges au CN Sièges au CE
Parti radical-démocratique PRD radical/protestant 60 23
Parti conservateur populaire[3] PCP conservateur/catholique 44 17
Parti socialiste PSS socialiste 43 1
Parti des paysans, artisans et bourgeois PAB agrarien/protestant 34 1
Parti libéral démocratique PLD libéral/conservateur/protestant 10 1
Parti démocratique DEM progressiste[4] 3 1
Parti communiste PC communiste 2 -
Parti chrétien-protestant PCP conservateur/protestant[5] 1 -
Parti progressiste national PPN libéral/protestant[6] 1 -

À voir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]