Élections fédérales allemandes de 1957

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’élection du 3e Bundestag allemand a eu lieu le 15 septembre 1957.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti 2e voix Sièges
Nombre % Évol. Nombre Évol. %
Union CDU/CSU 15 008 399
11 875 339
3 133 060
50,2 %
39,7 %
10,5 %
+ 5
+ 3,3
+ 1,7
270
215
55
+ 27
+ 24
+ 3
54,3 %
43,2 %
11,1 %
Parti social-démocrate (SPD) 9 495 571 31,7 % + 2,9 169 + 18 34,0 %
Parti libéral-démocrate (FDP) 2 307 135 7,7 % - 1,8 41 - 7 8,2 %
Parti allemand (DP) 1 062 293 3,4 % + 0,1 17 + 2 3,4 %
Bloc des réfugiés (GB/BHE) 1 374 066 4,6 % - 1,3 0 - 27 0,0 %
Autres 657 964 2,4 %   0   0,0 %
Totaux 29 905 428 100,0 %   497 + 10 100,0 %
03e-Bundestag.png

Suites[modifier | modifier le code]

Cette élection n'a pas d'équivalent dans toute l'histoire de la politique allemande. C'est en effet le seul scrutin fédéral au cours duquel un parti a obtenu une majorité absolue à lui seul, une performance qui n'a jamais été réitérée depuis. Le bloc chrétien-démocrate CDU/CSU, avec 50,2 % des suffrages exprimés, a en effet pourvu 270 sièges sur un total de 497. Konrad Adenauer s'engagera par la suite dans un troisième mandat à la tête d'un gouvernement de coalition CDU/CSU-DP. Avec le passage dans l'opposition du DP en 1960 les chrétiens-démocrates gouverneront seuls jusqu'à la fin de la législature. Il s'agit là aussi d'un cas unique dans l'histoire de l'Allemagne de l'après-guerre : tous les gouvernements suivants et précédents sont en effet des gouvernements de coalition alliant plusieurs partis.

Une nouvelle réforme du mode de scrutin a été mise en place depuis les élections de 1953 : il faut désormais rassembler 5 % des suffrages exprimés sur l'ensemble du territoire ou trois mandats directs au lieu d'un pour pouvoir recevoir des sièges à la représentation proportionnelle. La loi électorale telle qu'alors est toujours en vigueur actuellement. Ces nouvelles normes ont été fatales au Bloc des réfugiés, qui ne répond à aucun des deux critères de représentation et perd donc son groupe parlementaire. Le Parti allemand profite quant à lui toujours d'accords particuliers avec la CDU qui lui ont permis d'obtenir quelques mandats directs et, par conséquent, des élus à la proportionnelle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]