Élection présidentielle américaine de 1880

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1876 Drapeau des États-Unis 1884 Suivant
Élection présidentielle américaine de 1880
James Abram Garfield, photo portrait seated.jpg
James Abram Garfield – Parti républicain
Colistier : Chester Alan Arthur
Voix 4 454 416
Grands électeurs 214
  
48,30 %
WinfieldSHancock.png
Winfield Scott Hancock – Parti démocrate
Colistier : William Hayden English
Voix 4 444 952
Grands électeurs 155
  
48,20 %
Le collège électoral en 1880
Carte
Président
Sortant
Élu

L'élection présidentielle américaine de 1880 vit la victoire du républicain James Abram Garfield face au démocrate Winfield Scott Hancock, général de l'armée américaine. Chester Alan Arthur fut élu Vice-président.

Cette élection est alors largement considérée comme un référendum sur l'assouplissement des conditions de la Reconstruction des États du Sud.

Le président en exercice Rutherford Hayes ne se représenta pas, fidèle à sa promesse faite durant la campagne de 1876 et le Parti républicain choisit une autre personnalité de l'Ohio, James Abram Garfield, comme candidat, devant Ulysses Grant, ancien président, James Blaine, sénateur du Maine, John Sherman, sénateur de l'Ohio.

Le Parti démocrate, face à une multitude de candidatures, choisit lui un ancien général de l'Union pendant la guerre de Sécession.

D'autre petits candidats se présenteront à l'élection dont James Baird Weaver pour le Greenback Labor Party, protestant contre les politiques fiscales des deux grands partis (il obtiendra 3,3 % des votes populaires), Neal S. Dow, maire de Portland, candidat du Parti de la prohibition (il était un fervent partisan de l'interdiction d'alcool d'où son surnom de "Napoléon de l'abstinence") et l'ancien général de la guerre de Sécession John W. Phelps, à la tête du mouvement anti-maçonnique du Vermont et qui se présenta sous l'étiquette d'un nouveau parti nativiste, réutilisant l'ancien nom de Parti américain.

Avec 4 454 416 suffrages, Garfield obtint 10 000 voix du vote populaire de plus que Hancock (4 444 952), soit le plus petit écart de vote populaire à une élection présidentielle à ce jour. Il fut malgré tout élu facilement, obtenant 214 grands électeurs sur 369.

Il sera assassiné quelques mois après son entrée en fonction et remplacé par Chester Alan Arthur.

Résultats[modifier | modifier le code]

Candidat Parti grands électeurs vote populaire
James A. Garfield républicain 58 % 48 %
Winfield S. Hancock démocrate 42 % 48 %
autres _ 0 % 4 %