Élection générale albertaine de 1935

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'élection générale albertaine de 1935 était la 8e élection générale dans la province canadienne de l'Alberta depuis sa création en 1905. Elle se déroule le 22 août 1935 afin d'élire les députés de la 8e législature à l'Assemblée législative de l'Alberta.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le premier ministre John Edward Brownlee est amené à démissionner le 10 juin 1934 car il a eu une relation avec une jeune employée du bureau du procureur général. Cela nuit à la réputation des United Farmers of Alberta (UFA) auprès des Albertains conservateurs. Son nouveau chef, Richard Gavin Reid, ne réussit pas à faire recouvrir sa popularité à ce parti. Le conservatisme fiscal et le scandale lui fait perdre l'élection de 1935 face au nouveau Parti Crédit social de l'Alberta et son chef évangéliste William Aberhart. Tous les candidats UFA sont défaits. Le populisme économique et le conservatisme social chrétien d'Aberhart tranche avec les faiblesses des UFA. Le Crédit social remporte 56 des 63 sièges à l'assemblée législative, et plus de 50 % des voix dans la province.

Le Parti libéral de l'Alberta fait campagne avec le slogan « le reste du Canada ne peut pas se tromper[1] », en référence à la popularité du Parti libéral du Canada dans le reste du pays, et en paie le prix en perdant la moitié de leurs sièges.

Le taux de participation lors de cette élection dépasse les 80 % ; aucune élection depuis en Alberta ne s'est approchée de ce record.

La campagne électorale est considérée comme la plus négative de l'histoire de l'Alberta: de membres du parti Crédit social vandalisaient ouvertement les affiches électorales de leurs opposants et noyaient leurs discours en klaxonnant. Plusieurs tracts électoraux consistaient surtout en des attaques contre les autres partis.

Lorsque les résultats de l'élection de 1935 furent connus le Boston Globe titre « L'ALBERTA DEVIENT FOLLE ![2] ». Les historiens notent que cette élection entraina la plus grande alternance électorale d'Amérique du Nord.

L'élection marque le début de près de 40 années de gouvernement créditiste et 9 victoires électorales consécutives pour le Parti Crédit social de l'Alberta.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Chef # de
candidats
Sièges Voix
1930 Élus % Diff. # % % Diff.
     Crédit social William Aberhart 63 56 163 700 54,25 %
     Parti libéral de l'Alberta William Howson 61 11 5 -54,5 % 69 845 23,14 % -1,45 %
     Conservateur David Milwyn Duggan 39 6 2 -66,7 % 19 358 6,41 % -8,44 %
     United Farmers Richard G. Reid 45 39 - -100 % 33 063 11,00 % -28,41 %
     Communiste 9 - 5 771 1,91 %
     Ouvrier Fred White 11 4 - -100 % 5 086 1,68 % -5,95 %
     Indépendant 7 3 - -100 % 2 740 0,90 % -12,62 %
     Libéral indépendant 1 - 955 0,31 %
     United Front 1 - 560 0,19 %
     Conservateur indépendant 1 - 258 0,08 %
     Ouvrier indépendant 1 - 224 0,07 %
     Reconstruction économique Elsie Wright 1 - 192 0,06 %
Total 240 63 63 - 301 752 100 %
Source : Elections Alberta

Notes[modifier | modifier le code]

  1. The rest of Canada can't be wrong
  2. ALBERTA GOES CRAZY!

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]