Élection du gouverneur de l'Illinois de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2006 Drapeau de l'Illinois 2014 Suivant
Élection du gouverneur de l'Illinois de 2010
Pat quinn governor of illinois.jpg
Pat QuinnD
Voix 1 721 812
  
46,63 %
Billbrady.JPG
Bill BradyR
Voix 1 702 399
  
46,11 %
Résultats par comtés
Carte
Élu

L’élection du gouverneur et de son adjoint a eu lieu le 2 novembre 2010 dans l'Illinois.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les candidats au poste de gouverneur et gouverneur adjoint ont été investis séparément par leurs partis respectifs, le 2 février 2010. Cependant le gouverneur et gouverneur adjoint ne sont pas élus séparément, mais sur un "ticket" lors de l'élection générale.

Du côté démocrate, le gouverneur Pat Quinn est concurrencé par le contrôleur Dan Hynes. Au départ largement favori, Quinn voit l'avance que le sépare d'Hynes fondre comme neige au soleil. D'ailleurs quelques jours avant l'élection, un sondage Public Policy Polling, plaçait Hynes et Quinn au coude-à-coude (respectivement 41 % contre 40 %)[1]. Finalement Quinn l'emporte sur Hynes, avec seulement cinq mille voix d'avance.

Chez les républicains, on dénombre pas moins de six candidats : l'ancien président du parti républicain de l'Illinois Andrew McKenna, l'ancien procureur général Jim Ryan, les sénateurs Bill Brady et Kirk Dillard, ainsi que Dan Proft et Adam Andrzejewski. Comme chez les démocrates, l'élection s'annonce très ouverte et aucun candidat ne semble émerger. Finalement c'est Bill Brady qui s'impose d'une très courte tête, après un recomptage.

Le Chicago Sun-Times a rapporté que Scott Lee Cohen, le candidat investi par le parti démocrate pour devenir gouverneur adjoint, avait dans le dossier de son affaire de divorce des allégations de son ex-femme d'incidents graves qui ont abouti à placer sa femme sous protection. Cohen l'aurait notamment contraint à des relations sexuelles forcées, aurait mis des coups de pied dans leur porte de garage, et aurait eu des crises de rage en raison de son utilisation stéroïdes anabolisants (comme le Winstrol). Cohen a admis l'utilisation de ces stéroïdes, mais il a nié le reste. Face à ce scandale, Cohen subit des pressions des démocrates locaux pour jeter l’éponge. Le 7 février 2010, il annonce qu'il va se retirer. Le 27 mars 2010, une nouvelle primaire a lieu pour désigner le candidat démocrate au poste de gouverneur adjoint.

Le 2 novembre 2010, Quinn est réélu gouverneur avec un écart de dix-huit mille voix sur son concurrent républicain, avec sa victoire c'est la première fois depuis 1852 que les démocrates remportent pour la troisième fois consécutive l'élection au poste de gouverneur dans l'Illinois.

Résultats[modifier | modifier le code]

Élection générale[modifier | modifier le code]

Élection générale : 2 novembre 2010
Partis Candidats Colistiers Voix %
Démocrate Pat Quinn Sheila Simon 1,721,812 46.63
Républicain Bill Brady Jason Plummer 1,702,399 46.11
Indépendant Scott Lee Cohen Baxter Swilley 134,219 3.64
Vert Rich Whitney Don Crawford 99,625 2.70

Primaires[modifier | modifier le code]

Résultats
Partis Candidats au poste de gouverneur Voix % Candidats au poste de gouverneur adjoint Voix %
Primaires démocrates
Démocrate Pat Quinn 440,595 50.31 Scott Lee Cohen 213,475 25.97
Démocrate Dan Hynes 435,193 49.69 Arthur Turner 183,208 22.29
Démocrate Rickey Hendon 113,690 13.83
Démocrate Mike Boland 105,867 12.88
Démocrate Thomas Castillo 105,383 12.82
Démocrate Terry Link 100,335 12.21
Primaires républicaines
Républicain Bill Brady 154,005 20.50 Jason Plummer 238,169 33.98
Républicain Kirk Dillard 152,572 20.31 Matt Murphy 233,572 33.33
Républicain Andrew McKenna 142,935 19.02 Don Tracy 80,116 11.43
Républicain Jim Ryan 127,373 16.95 Brad Cole 61,317 8.75
Républicain Adam Andrzejewski 109,142 14.53 Dennis Cook 55,339 7.90
Républicain Dan Proft 58,173 7.74 Randy White 32,343 4.62
Républicain Robert Schillerstrom 7,216 0.96

Résultat de la seconde primaire démocrate pour le poste de gouverneur adjoint :

  • Sheila Simon, 1 092 845 voix (62,12 %)
  • Arthur Turner, 581 813 voix (33,07 %)
  • Raja Krishnamoorthi, 56 999 voix (3,24 %)
  • Dirk Enger, 27 733 voix (1,58 %)

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]