Éléonore de Bourbon-Condé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eléonore de Bourbon
Porait par Pieter de Jode le jeune
Porait par Pieter de Jode le jeune

Titre Princesse d'Orange (1606 - 1619)
Biographie
Dynastie Maison de Bourbon
Naissance 1587
Décès 1619
Père Henri Ier de Bourbon-Condé
Mère Charlotte de La Trémoille
Conjoint Philippe-Guillaume d'Orange

Éléonore de Bourbon, princesse de Condé, Princesse d'Orange (15871619) est l'épouse du prince Philippe-Guillaume d'Orange.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'Henri Ier de Bourbon et de Charlotte de La Trémoille.
Sœur d'Henri II et d'Hélène-Henriette, abbesse de la Périgne.
Demi-sœur de Catherine de Bourbon-Condé, marquise des Isles.

Son mari, le prince d'Orange, fils du Taciturne, lorsqu'il était étudiant à Louvain (Belgique) était le protégé du nouveau gouverneur des Pays-Bas, le duc d'Albe (Ferdinand Alvare de Tolède).

Les exactions du gouverneur firent fuir la famille d'Orange. Le jeune Philippe-Guillaume alors âgé de 14 ans est enlevé de l'université et amené en Espagne. Retenu prisonnier par le roi Philippe II, il garantissait l'attitude des princes d'Orange face à une Espagne de plus en plus envahissante aux Pays-Bas. Mais le jeune prince n'y est pas malheureux, il chasse, danse et se cultive. Plus tard il sera même au service du roi. Mais sa correspondance secrète avec sa famille est découverte et ses conditions de vie s'empirent. Plus de chasses et une surveillance accrue s'ensuivent. L'assassinat de son père en 1584, le fait prince d'Orange mais ne le libère pas pour autant. Ce n'est qu'en 1595 qu'il peut enfin quitter sa prison pour se rendre sous bonne escorte dans ses terres du nord. Cette expédition était en fait un complot de l'Espagne pour diviser la maison d'Orange. Le cadet Maurice était le chef de famille et Marie, sa sœur, administrait les domaines de Philippe-Guillaume en son absence. Son retour signifiait la fin d'un système et provoqua non seulement un clivage dans la famille mais aussi dans le monde politique des Pays-Bas.
En 1598, c'est le retour en Espagne où il demande au nouveau roi Philippe III de recouvrer ses terres d'Orange. Ce qui fut accepté. Maintenant prince souverain, il se heurte à son frère Maurice qui contrôle les Pays-Bas.

Ce ne sera pas avant 1609 que le roi de France Henri IV parviendra à réconcilier les deux frères.

Elle suivra donc son mari lors de ses fréquents déplacements entre Bruxelles et Orange. Le mariage sera heureux malgré l'absence d'enfant.