Éléonore d'Arborée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eléonore d'Arborée.

Éléonore d'Arborée (en italien, Eleonora d'Arborea (née le 6 juin 1340 à Molins de Rei, en Catalogne et morte le 23 septembre 1404 à Oristano, en Sardaigne) est la fille de Mariano IV Cappai de Bas, juge du judicat d'Arborée et de Timbora de Rocabertí.

Origine[modifier | modifier le code]

Le judicat d'Arborée s'étendait alors sur un tiers de la Sardaigne et en était le seul territoire indépendant. Éléonore est la fille du juge Mariano IV d'Arborée. Elle passe son enfance et sa jeunesse à Oristano, auprès de son frère Ugone et de sa sœur Béatrice. Elle épouse Brancaleone Doria, un général génois, avec qui elle va habiter à Castelgenovese vers 1367. C'est le double assassinat de son frère et de sa nièce Benedetta et l'emprisonnement de son mari, Brancaleone, par les Aragonais qui la poussent à sortir du sort habituel des femmes de l'époque.

Règne[modifier | modifier le code]

Après la mort de la peste du Juge Mariano IV en 1376, son fils Ugone III d'Arborée, lui succède comme juge. Il rallie la partie anti-catalan. En 1383, pendant une révolte nobiliaire, Ugone III et sa fille Benedetta sont assassinés. Sa sœur Eleonora épouse de Brancaleone Doria devient juge. Son époux est arrété conduit à Barcelone et emprisonné et son fils ainé Federigo Doria, encore mineur, est reconnu juge d'Arborée sous la tutelle de sa mère.

Le 31 aout 1386, un traité de paix est signé entre Arborée et l'Aragon. Le pacte ne sera pas respecté et Mariano V d'Arborée le second fils d'Eleonora et de Brancaleone, est élu juge d’Arborée en 1387 après la mort de son frère aîné. Un nouveau traité de paix entre Arborée et l'Aragon est conclu en 1388. Le texte de l'accord reprend intégralement celui du traité de 1386. Les Sardes, qui doivent restituer les territoires conquis, se retrouvent dans la situation d'avant 1353. Après la libération de Brancaleone Doria le 1er janvier 1390. Eleonora d’Arborée, son épouse reprend les hostilités contre la couronne d'Aragon dès 1392. Les territoires perdus lors du traité de 1388 sont intégralement reconquis. Eleonora promulgue la Carta de Logu en 1392. Son fils, Mariano V, émancipé, assume effectivement le pouvoir. Eleonora d’Arborée meurt le 23 septembre 1404 à Oristano, en Sardaigne. Son décès semble être dû à la peste.

Après la mort de son fils le juge Mariano V en 1407, l'alliance entre la famille Doria et l'Arborée devient caduque. La Corona de Logu offre le pouvoir de Juge à Guillaume II de Narbonne, un petit-fils de Béatrice d'Arborée, fille du juge Mariano IV, et épouse du vicomte Aymeri VI de Narbonne.

Éléonore d'Arborée est encore célébrée à cause de la Carta de Logu qu'elle fit promulguer, une charte, premier code civil de ce type en Europe qui resta en vigueur jusqu'en 1827.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]