Éléonore d'Albuquerque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éléonore d'Albuquerque

Éléonore d’Albuquerque née en 1374 dans la Province de Salamanque en Espagne et morte le 16 décembre 1435 à Medina del Campo en Espagne est reine consort d’Aragon de par son mariage avec Ferdinand Ier d'Aragon.

Elle est connue sous le nom d’Éléonore de Castille, « Éléonore Urraca de Castille », comtesse d’Albuquerque et a comme surnom la « Ricahembra » de l'espagnol : « riche femme autant par la beauté que par l'argent ».

Éléonore d'Albuquerque est reine consort d'Aragon, de Valence, de Sardaigne et de Corse, de Majorque et de Sicile. Également duchesse titulaire d’Athènes et de Néopatrie, elle est aussi comtesse consort de Barcelone, du Roussillon et de Cerdagne.

Famille[modifier | modifier le code]

Son père est Sanche de Castille (en), fils illégitime du roi Alphonse XI de Castille et de sa maîtresse Leonor de Guzmán il est tué lors d'une émeute en 1374. Sa mère est l’infante Béatrice de Portugal (en), fille de Pierre Ier de Portugal et d’Inés de Castro.

Son frère est Don Fernando Sánchez, second comte d’Albuquerque.

Mariage[modifier | modifier le code]

Armoiries de la reine Éléonore

Éléonore est promise en mariage à Fadrique fils illégitime d’Henri II de Castille mais l’engagement est rompu.

Elle épouse en 1393 Ferdinand (second fils du roi de Castille Jean Ier et de l’infante Éléonore d'Aragon) et de leur union naîtront sept enfants.

Sa vie[modifier | modifier le code]

En 1412 suite au compromis de Caspe, Ferdinand devient roi de d’Aragon jusqu'à sa mort en 1416. Veuve, Éléonore se retire à Medina del Campo.

Alors qu’elle se trouve impliqué dans une lutte de pouvoir entre le parti anti-royaliste, dirigé par Álvaro de Luna et ses fils, Éléonore se voit confisquer ses biens.

Sa tombe, toute simple, se trouve dans le couvent de Santa María la Real : une tablette de pierre avec les armoiries royales... Son corps n'a jamais été porté au Panthéon royal du monastère de Poblet, bien qu'un gisant y ait été sculpté par Pierre Oller en 1417 à la demande d'Alfonso fils d'Eleonore.

Notes et références[modifier | modifier le code]