Éléonore Desmier d'Olbreuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éléonore d'Olbreuse

Éléonore Marie Desmier d'Olbreuse est née le 3 janvier 1639 au château d'Olbreuse (aujourd'hui sur la commune d'Usseau, Deux-Sèvres) et morte le 5 février 1722 à Celle. Elle est dame de Harburg, puis comtesse de Wilhelmsburg et épouse de Georges-Guillaume de Brunswick-Lunebourg (1624-1705).

Biographie[modifier | modifier le code]

De famille protestante originaire du Poitou, elle est la fille d'Alexandre II Desmier, seigneur d'Olbreuse (1608-1660) et de Jacquette Poussard de Vandré.

Elle est demoiselle d'honneur de la duchesse de La Trémoille, Marie de La Tour d'Auvergne. C'est à cette époque, alors qu'elle passe tous les hivers à La Haye dans la maison du prince de Tarente, qu'elle rencontre Georges-Guillaume de Brunswick-Lunebourg, duc de Celle. Devenue ensuite préceptrice en Allemagne, elle sait séduire par son charme celui-ci et devient sa maîtresse. En 1665, elle épouse celui qui règne sur les principautés de Brunswick-Lunebourg et de Calenberg de 1648 à 1705 et de Celle de 1665 à 1705.

Une fille naît de cette union :

Par son ancêtre Jean II de Barbezière, Éléonore Marie Desmier d'Olbreuse est à l'origine d'une parenté entre la reine Élisabeth II du Royaume-Uni et le président de la République française François Mitterrand, qui sont ainsi des cousins éloignés[réf. nécessaire].

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Sagas, Les Hanovre de Philippe Delorme
  • Mémoire. Le Mémoire de 1661, in Hugues Imbert (éd.), Mémoires de la Société des Antiquaires de l'Ouest, t.21, 1867.