Éléonore-Justine Ruflin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruffin.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Rufin.

Éléonore-Justine Ruffin (1831 - 13 octobre 1905), surnommée Nina et dénommée comme la princesse Pierre, était l’épouse du prince Pierre Bonaparte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Justine Elénore Bonaparte

Fille d'un ouvrier fondeur parisien, elle rencontra Pierre-Napoléon Bonaparte après le décès de sa première compagne Rose Hesnard en 1852. Le couple vécut d’abord en Corse, à Grotta Niella, où un prêtre local bénit leur union sans mariage civil préalable.

En 1858, Nina met au monde son premier fils Roland. Ils regagnent ensuite le continent et leur fille Jeanne naît en 1861 à l’abbaye d’Orval, en Belgique.

Ils reviennent vivre à Paris. En 1867, ils font célébrer leur mariage civil en Belgique dans leur villa des Epioux par le bourgmestre belge de Lacuisine ; mais ce mariage, fait de manière irrégulière, n’est pas valide en France ; Napoléon III le refuse.

En 1870, à cause de l’assassinat du journaliste Victor Noir par Pierre Bonaparte, le couple se réfugie en Belgique. Finalement, le 14 novembre 1871, le mariage de Nina avec Pierre Bonaparte est célébré au consulat de France à Bruxelles.

Devenue princesse, Nina ouvre à Londres une boutique de mode puis revient vivre à Paris.

Elle réussit à marier son fils Roland avec la richissime héritière Marie-Félix Blanc, qui meurt le 2 août 1882, après avoir mis au monde une fille, Marie.

Nina Bonaparte meurt le 13 octobre 1905, à l’âge de 74 ans, dans le somptueux hôtel parisien de son fils au no 10 de l’avenue d’Iéna. En 1907, sa petite-fille Marie Bonaparte épouse le prince Georges de Grèce, fils cadet du roi Georges Ier des Grecs devenant entre autres la nièce par alliance du roi Édouard VII et la cousine germaine par alliance du tsar Nicolas II de Russie. Elle fut surtout l'une des pionnières de la psychanalyse en France et une protectrice de Sigmund Freud.