Égopode podagraire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'égopode podagraire (Aegopodium podagraria), aussi appelé herbe aux goutteux, podagraire, petite angélique ou herbe de saint Gérard[1], est une plante herbacée vivace de la famille des Apiaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Ombelle d'égopode podagraire

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cette plante à croissance rapide peut atteindre 30 à 100 cm de hauteur[1]. La tige, creuse, ramifiée vers le haut, est glabre mais cannelée en surface. Ses racines ont une odeur de carotte.

Les feuilles basales présentent trois lobes ; celles situées plus haut sur la tige sont disposées par lot de trois. Chaque feuille ou segment de feuille a une forme pennée à ovale, à l'extrémité formant un angle aigu.

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Cette espèce fleurit vers le mois de juin. L'inflorescence est une ombelle de petites fleurs blanches d’environ 3 mm de diamètre chacune[1]. Le fruit est un schizocarpe produisant des akènes de 3 à 5 mm de long[1]. De forme ovale, ces akènes brun plus ou moins foncé à maturité sont parcourus de sillons.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

C'est une plante des lieux ombragés (sous-bois frais) qui peut se révéler une adventice tenace. Utilisée en sous-bois, ou dans les massifs ombragés.

Plante envahissante[modifier | modifier le code]

C'est une plante très envahissante, dont il faut se méfier. Elle émet des racines nombreuses et profondes, difficiles à extraire. Cela peut se faire sur plusieurs années, et les autres plantes ou fleurs ne résistent pas à son envahissement : les rosiers, par exemple, dépérissent. Même si on l'arrache, les racines restent et la plante repousse de plus belle. Un tout petit morceau de racine oublié peut redonner une nouvelle plante. Cette plante se reproduit également par graines. Un pied peut donner des centaines de graines...

Pour éviter la prolifération, planter des capucines permet parfois d'occuper le terrain de manière plus satisfaisante.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, la plante était utilisée pour soigner la goutte : sapide, elle peut être consommée crue, en salade, ou cuite, comme les épinards.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) HYPPA ; Unité de Malherbologie & Agronomie INRA-Dijon, « Aegopodium podagraria L. », sur http://www2.dijon.inra.fr, INRA (consulté le 08 décembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :