Égomanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'égomanie (du grec ancien et du latin ἐγώ (je/moi) et μανία, folie, frénésie[1]) est un égocentrisme ou une autoréférence morbide[2]. La personne concernée est appelée égomane. Ayant besoin d'être au centre de toute situation et de tout évènement, elle interprète toute action par rapport à elle-même.

L'égomanie survient comme un des multiples symptômes d'une manie dans le cadre d'un trouble bipolaire (maladie maniacodépressive) et elle est accompagnée par la mégalomanie. Le terme égomanie est souvent utilisé dans le langage courant, s'éloignant du diagnostic médical.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lexique-biblique.com/lexiques/grec/strong-grec-03130-mania+deraisonner.html
  2. « Egomania: Morbid self-preoccupation or self-centeredness », Benjamin J. Sadock, Harold I. Kaplan, Virginia A. Sadock : Synopsis of Psychiatry: Behavioral Sciences/Clinical Psychiatry, Lippincott Williams & Wilkins, 2007, page 277

Articles connexes[modifier | modifier le code]