Églises de maison chinoises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les églises de maison chinoises sont une catégorie d'églises non enregistrées et clandestines en Chine.

Elles se sont développées après 1949. Elles sont indépendantes des organisations dirigées par l'état (comme l'association patriotique catholique chinoise).

Pendant la révolution culturelle de 1966 à 1976, toutes les églises étaient contraintes à la clandestinité.

Les membres des églises de maison sont parfois harcelés par les autorités.

En 2008, vingt-et-un des pasteurs des églises de maison dans la province de Shandong ont été envoyés dans des camps de travail, qui a été le plus grande jugement de la détermination des meneurs des églises de maison depuis un quart de siècle.

Groupes de cette catégorie des églises[modifier | modifier le code]

  • L'Église locale (地方教會) a été fondée par Ni Tuocheng (dit Watchman Nee), Zhou-An Lee et Shang-Jie Song, entre autres. Une activité importante était la fondation de librairies, qui existent encore.

La majorité de ces églises sont dans des zones rurales.

  • Le Petit Troupeau est un mouvement des églises de maison, que mette des missionnaires dans des pays occidentaux.

Les églises de maison catholiques romaines généralement reconnaissent le pape.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]