Église orthodoxe vieille-ritualiste russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église orthodoxe vieille-ritualiste russe
Nom local Русская Православная Старообрядческая Церковь
Primat actuel Métropolite Corneille
Siège Moscou, Russie
Territoire primaire Russie, Ukraine, Biélorussie, Moldavie, Asie centrale
Rite russe ancien
Langue(s) liturgique(s) slavon
Calendrier julien
Métropolite Corneille
Église au cimetière Rogojskoïe à Moscou, centre spirituel et administratif de l'Église
Procession de la croix à l'occasion de la Fête de la Croix, Gouslitsa, région de Moscou, 2 mai 2008. Le diacre en sticharion vert porte la Croix

L'Église orthodoxe vieille-ritualiste russe (en russe : Русская Православная Старообрядческая Церковь) est une Église orthodoxe traditionaliste, née d'un schisme de l'Église orthodoxe russe au XVIIe siècle.

Du XVIIIe siècle à 1988, le nom officiel de l'Église a été Église vieille-orthodoxe du Christ (Древлеправославная Церковь Христова), à ne pas confondre avec l'actuelle Église vieille-orthodoxe russe.

C'est la plus importante des Églises de la branche presbytérienne des orthodoxes vieux-croyants et une des deux Églises dites de la « Hiérarchie de Bila Krynytsya ».

En 1988, elle s'est déclarée indépendante de la Métropole de Bila Krynytsya (Église orthodoxe vieille-ritualiste en Roumanie).

Le chef de l'Église porte depuis 1988 le titre de Métropolite de Moscou et de toute la Russie, avec résidence à Moscou, au complexe du cimetière Rogojskoïe (titulaire actuel : Corneille depuis le 18 octobre 2005).

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Hiérarchie de Bila Krynytsya[modifier | modifier le code]

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En 1988, l'Église se déclara formellement indépendante de la Métropole de Bila Krynytsya, tout en restant en complète communion. Alimpy, l'archevêque de Moscou prend le titre de Métropolite de Moscou et de toute la Russie.

Mouvements centrifuges et schismes[modifier | modifier le code]

En 2007, Germain (Savaliev), évêque de l'Oussourie et de l'Extrême-Orient, s'est séparé de l'Église pour former une nouvelle juridiction schismatique. L'Église vieille-orthodoxe du Christ (Древлеправославная Церковь Христова) - reprise du nom historique de l'Église - compte deux évêchés et une quinzaine de paroisses. Germain en est le primat avec le titre d'Évêque de Moscou depuis le 22 novembre 2007[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'organe représentatif le plus élevé de l'Église est le Saint Conseil (Освященный Собор). Il élit le chef de l'Église. Le Conseil choisit également les membres du Conseil de la Métropolie.

Structure territoriale[modifier | modifier le code]

Une paroisse à Sydney en Australie.

Relations avec les autres Églises[modifier | modifier le code]

L'Église orthodoxe vieille-ritualiste russe est en communion avec l'autre Église de la « Hiérarchie de Bila Krynytsya », l'Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène (Roumanie), laquelle est en fait son Église-Mère.

Les relations sont par contre plus difficiles avec l'Église vieille-orthodoxe russe, l'autre branche presbytérienne des vieux-croyants en Russie, chacune des deux Églises contestant la légitimité de la hiérarchie de l'autre.

Depuis novembre 2004, l'Église orthodoxe russe a un Comité pour les affaires des vieux-croyants chargé des relations avec les orthodoxes vieux-croyants.

Рrimats de l'Église orthodoxe vieille-ritualiste russe[modifier | modifier le code]

  • Sophrone (Jirov) de Simbirsk (1847 - 1853)
  • Antoine (Chutov) de Vladimir (1853 - 1863)
Archevêques de Moscou et de toute la Russie
Métropolites de Moscou et de toute la Russie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]