Église orthodoxe russe de Vevey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église orthodoxe russe de Vevey
Image illustrative de l'article Église orthodoxe russe de Vevey
Vue extérieure de l'église
Présentation
Culte Orthodoxie de rite byzantin
Rattachement Église orthodoxe russe hors frontières
Protection Bien culturel d'importance nationale
Géographie
Pays Suisse
Canton Vaud
Commune Vevey
Coordonnées 46° 27′ 43″ N 6° 50′ 45″ E / 46.46188, 6.845721 ()46° 27′ 43″ Nord 6° 50′ 45″ Est / 46.46188, 6.845721 ()  

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Église orthodoxe russe de Vevey

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Église orthodoxe russe de Vevey

L'église orthodoxe russe de Vevey, également appelée Église orthodoxe russe de la sainte mégalomartyre Barbara est une église orthodoxe situé dans la ville vaudoise de Vevey, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, une importante population russe se trouve sur le tour du lac Léman, principalement répartie entre Genève pour la bourgeoisie et Montreux/Vevey pour les familles nobles. L'un des plus importants russes vivant à Vevey, le comte Schouwaloff, vécut successivement la mort de son épouse et de sa fille unique, appelée Barbara et mariée avec le prince Dolgorouki[1] ou le comte Orloff[2] selon les sources ; il décida d'immortaliser la mémoire de sa fille en faisant construire à ses frais une église orthodoxe dédiée à la sainte martyre Barbara[1].

Les plans de la future église ont été dessinés à Saint-Pétersbourg par Ippolito Antonovitch Monighetti entre 1875 et 1878[3]. L'église a été construite par l'architecte vaudois Samuel Késer ; elle est consacrée le 1er novembre 1878, est église paroissiale depuis 1949[4] et inscrite comme bien culturel suisse d'importance nationale[5] depuis 1977. Pendant longtemps, des conflits opposèrent l'église de Vevey à celle de Genève, dont elle dépendait, pour la gestion de la première[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Vernaz, Église orthodoxe russe de la sainte Mégalomartyre Barbara de Vevey,‎ 2011 (lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « L'Eglise Orthodoxe en Suisse », sur switzerland.isyours.com (consulté le 6 décembre 2012)
  2. Michel Vernaz, Église orthodoxe russe de la sainte Mégalomartyre Barbara de Vevey, p. 4
  3. « Église orthodoxe russe Sainte-Barbara », sur petitfute.com (consulté le 6 décembre 2012)
  4. [PDF] « L´église Sainte Barbara de Vevey », sur kipa-apic.ch (consulté le 6 décembre 2012)
  5. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  6. « Les origines de l'Eglise orthodoxe russe de Vevey », sur orthodoxie.ch (consulté le 6 décembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :