Église orthodoxe de Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église orthodoxe de Chine
(中國正教會)
Fondateur(s) -
Autocéphalie/Autonomie déclarée 1956
Autocéphalie/Autonomie reconnue 1956 par l'Église de Russie (autonomie)
Primat actuel -
Siège -
Territoire primaire Chine
Extension territoriale -
Rite byzantin
Langue(s) liturgique(s) -
Tradition musicale -
Calendrier -
Population estimée ?
Ancienne église orthodoxe à Wuhan

L'Église orthodoxe de Chine ou Église orthodoxe chinoise fut de 1956 à 1962 une juridication autonome de l'Église orthodoxe en Chine rattachée canoniquement au Patriarcat de Moscou et de toute la Russie. Elle est actuellement sans direction épiscopale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Martyrs de Chine

1713 Établissement de la première Mission orthodoxe russe en Chine.

1902 : le chef de la XVIIIe mission ecclésiastique russe en Chine, l'archiprêtre Innocent Figourovski obtient le titre d'évêque de Pereslav.

1922 : création du diocèse de Pékin (avec vicariats de Shanghai et de Tientsin) et du diocèse de Harbin (vicariats de Hailar et de Qiqihar).

1934 : intégration du vicariat de Xinjiang au diocèse de Pékin.

1945 : formation sur les territoires de la Chine et de la Corée d'une circonscription métropolitaine dirigée par le métropolite de Harbin et d'Asie de l'Est.

1946 : réorganisation de la métropole en un exarchat de l'Asie de l'Est comprenant les diocèses de Pékin, de Harbin, de Shanghai, de Xinjiang et de Tientsin.

1956 : autonomie de l'Église de Chine accordée par l'Église de Russie.

1957 : chirotonie à Moscou du primat Mgr Basile (Shuang), Évêque du Pékin et de la Chine.

1962 : décès de Mgr Basile.

1965 : décès de Mgr Siméon, Évêque de Shanghai.

Organisation[modifier | modifier le code]

Vue de l'ancienne cathédrale orthodoxe de Shanghai

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]