Saint-Synode de Milan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église orthodoxe d'Europe occidentale et des Amériques
Autocéphalie/Autonomie reconnue non reconnue
Primat actuel Euloge (Hessler)
Siège Milan
Territoire primaire Europe occidentale, États-Unis
Extension territoriale -
Rite byzantin
Calendrier julien

L'Église métropolitaine autonome orthodoxe d'Europe occidentale et des Amériques ou Métropolie autonome de Milan et d'Aquilée (connue aussi sous le nom de Saint-Synode de Milan) est une Église orthodoxe non canonique, vieille-calendariste et traditionaliste. Le chef de l'Église porte le titre d'Archevêque de Milan, Métropolite d'Aquilée et de toute la Lombardie, avec résidence à Milan en Italie (titulaire actuel : Sa Béatitude Euloge Ier ou Evloghios Ier).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'archevêque Auxentios d'Athènes de l'Église des vrais chrétiens orthodoxes de Grèce - Synode Auxentiite avec les évêques Kallistos et Antonios, consacrent l'Archevêque Gabriel de Lisbonne le 18 juin 1978. Ce dernier consacre avec l'évêque Tiago de Coïmbra, l'archevêque Evloghios de Milan le 25 septembre 1984. La même année, Mgr Auxentios signe le tomos d'Autonomie de la Métropole du Portugal, d'Espagne et d'Europe Occidentale et nomme comme premier primat Mgr Gabriel de Lisbonne.

En 1988, les paroisses d'Espagne, du Portugal et du Brésil ([1]) sont reçus dans la communion de l'Église orthodoxe polonaise, Mgr Gabriel renonce à son titre de primat.

Les paroisses d'Italie restent fidèles à Mgr Evloghios de Milan qui devient le nouveau primat de l'Église métropolitaine autonome orthodoxe d'Europe occidentale et des Amériques jusqu'à aujourd'hui.

Par tomos du 26 février 2011, les évêques américains forme la Métropole autonome des Amériques et des îles britanniques et devienne indépendant.

l'Église Orthodoxe en Italie fusionne avec eux en avril 2011.

Dans la perspective de leur réception au sein du Patriarcat de Moscou, en avril 2012, Mgr Evloghios et Abbondio renonce à leur charge épiscopale.

Suite à cette renonciation, le synode de Milan semblait ne plus exister.

Courant 2013, après l'échec de ce rapprochement, le synode se reforme.

Organisation[modifier | modifier le code]

Synode de Milan :

  • SB Métropolite Evloghios Ier de Milan

Anciens membres :

Relations avec les autres Églises[modifier | modifier le code]

Elle était en communion avec Église des vrais chrétiens orthodoxes de Grèce - Synode Auxentiite sous l'autorité de Mgr Maximos d'Athènes comme le confirme le tomos 11/24 février 2001.

En 2010, elle est à l'origine de la naissance de l'Église des vrais chrétiens orthodoxes de Grèce - Synode du calendrier des Pères.

En avril 2011 la communion est rompue avec cette dernière ainsi qu'avec la Métropole autonome des Amériques et des îles britanniques.

Succession apostolique[modifier | modifier le code]

En matière de succession apostolique, l'Église orthodoxe d'Europe occidentale et des Amériques se place dans la lignée de l'Église des vrais chrétiens orthodoxes de Grèce, elle-même dans la lignée de l'Église orthodoxe russe hors frontières.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]