Église grecque-catholique hellène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éparchie catholique grecque
Nom local Ελληνική Καθολική Εξαρχία
Union à Rome 1911
Primat actuel Exarque Dimitrios Salachas
Siège Athènes, Grèce
Territoire primaire Grèce
Extension territoriale Turquie
Rite byzantin
Langue(s) liturgique(s) grec
Tradition musicale byzantine
Population estimée 2 340 (2005)

L'Église grecque-catholique hellène ou Église catholique byzantine grecque est une des plus petites des Églises catholiques orientales. Le chef de l'Église porte le titre d'Exarque apostolique pour les catholiques de rite byzantin en Grèce, avec résidence à Athènes (titulaire actuel : Mgr Dimitrios Salachas depuis le 23 avril 2008).

Elle ne doit pas être confondue avec l'Église catholique romaine en Grèce, de rite latin[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La formation d'une communauté catholique grecque du rite byzantin dans l'empire ottoman fut possible seulement après 1829, date à laquelle le sultan Mahmout II leva des restrictions précédentes et que le Patriarche œcuménique perdit son influence auprès de la Sublime Porte suite à l'indépendance de la Grèce.

Le 11 juin 1911 fut érigé l'exarchat apostolique des catholiques de rite byzantin de Constantinople (Istanbul). Un appartement aménagé dans un vieil immeuble du quartier de Beyoğlu (Péra) devint l'église centrale de la communauté.

Enfin, le 11 juin 1932 fut érigé l'exarchat apostolique des catholiques de rite byzantin en Grèce.

Organisation[modifier | modifier le code]

En 2005, l'exarchat en Grèce compte 4 paroisses et environ 2 340 fidèles.

En dehors de la Grèce la plupart des paroisses ont disparu comme celle d'Istanbul à la suite de la mort de l'archimandrite Thomas Varsamis en 1996.

En Italie et aux États-Unis, l'Église grecque-catholique italo-grecque compte quelques paroisses et monastères.

Enfin, en France, il demeure l'église grecque de Cargèse

Relations avec les autres Églises[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]