Église du Saint-Salut à Prizren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Église du Saint-Salut à Prizren
Image illustrative de l'article Église du Saint-Salut à Prizren
L'église du Saint-Salut à Prizren, vandalisée en 2004
Présentation
Nom local Црква светог Спаса у Призрену
Crkva svetog Spasa u Prizrenu
Culte Orthodoxe serbe
Type Église
Rattachement l'éparchie de Ras-Prizren
Début de la construction 1330
Autres campagnes de travaux 2004 : Vandalisée
Style dominant École de Vardar
Protection Monument culturel d'importance exceptionnelle
Géographie
Pays Serbie Serbie
Kosovo Kosovo
District Prizren/Prizren
Commune Prizren/Prizren
Coordonnées 42° 11′ 47″ N 20° 44′ 55″ E / 42.1963077, 20.7487484542° 11′ 47″ Nord 20° 44′ 55″ Est / 42.1963077, 20.74874845  

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Église du Saint-Salut à Prizren

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

(Voir situation sur carte : Kosovo)
Église du Saint-Salut à Prizren

L'église du Saint-Salut à Prizren (en serbe cyrillique : Црква светог Спаса у Призрену ; en serbe latin : Crkva svetog Spasa u Prizrenu) est une église orthodoxe serbe située à Prizren/Prizren, au Kosovo. Elle a été fondée en 1330 et figure sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1]. Au moment des troubles de 2004 au Kosovo, l'église a été vandalisée[1]. À partir de 2005, avec l'aide financière de l'Union européenne, des travaux ont été entrepris pour rendre à l'église son état originel[2].

Emplacement[modifier | modifier le code]

L'église du Saint-Salut se trouve dans la partie sud-ouest de la ville de Prizren. Elle se dresse sur un petit plateau, au pied de la forteresse, dans ce qui constituait autrefois le quartier serbe.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église a été fondée en 1330 par Mladen Vladojević, qui l'a ensuite offerte en 1348 au monastère des Saints-Archanges fondé par l'empereur serbe Stefan Dušan dans le canyon de la Prizrenska Bistrica[1].

Pendant la période ottomane, l'église a été abandonnée et a servi d'écurie[3], ce qui lui a fait subir des dommages importants. À partir du milieu du XVIIIe siècle, les Aroumains de Prizren, originaires de Moscopole, ont obtenu le droit d'utiliser l'église et, en 1836, ils y entreprirent d'importants travaux de restauration et d'agrandissement qui ne furent pas achevés[1]. Au milieu du XIXe siècle, l'église fut partiellement détruite par un incendie. Des travaux de restauration de l'église et de ses fresques ont été réalisés de 1953 à 1963. En 1990, l'édifice a été classé sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie.

Architecture[modifier | modifier le code]

Autre vue de l'église

L'église originelle est construite selon un plan cruciforme, avec une abside à trois côtés et un narthex, le tout surmonté d'un dôme octogonal. L'extérieur, constitué d'une alternance de tuffeau et de briques, est orné d'éléments en céramique[1], configuration que l'on retrouve à l'église de la Vierge de Leviša et dans d'autres édifices appartenant à l'école de Vardar.

Dans la première moitié du XIXe siècle, des travaux furent entrepris pour donner à l'église la forme d'une basilique ; une nouvelle abside à sept côté fut construite et l'église d'origine devint une partie du nord de la nouvelle nef. Cette extension fut jamais achevée, si bien que, sur l'église d'origine, se greffent de hauts murs sans toit[1].

Fresques[modifier | modifier le code]

Les fresques les plus anciennes datent de 1335 et ont été réalisées par un peintre appartenant au même atelier qui a également exécuté les peintures de l'église Saint-Nicolas de Prizren, fondée par Dragoslav Tutić. Le reste de l'église a été peinte en 1348, dans un style byzantin. Les fresques les plus récentes, situées dans le narthex, représentent le Christ et la Vierge. L'incendie du milieu du XIXe siècle a endommagé les peintures et en a, notamment, altéré les couleurs[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Crkva Sv. Spasa, Prizren », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 9 novembre 2012)
  2. (en)[PDF] « Church of the Holy Saviour - Prizren », sur http://www.coe.int, Site du Conseil de l'Europe (consulté le 9 novembre 2012)
  3. (sr) Jevto Dedijer, Nova Srbija, Belgrade 1913

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]