Église des Saints-Serge-et-Bacchus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'église de Saint-Serge-et-Bacchus (en turc : Küçuk Ayasofya Camii), appelée aujourd'hui Petite Sainte Sophie, est une ancienne église orthodoxe transformée en mosquée par les Ottomans. Elle se trouve à Istanbul.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église antique[modifier | modifier le code]

Construite sous le règne de l'empereur Justinien, l'église de Saint-Serge-et-Bacchus peut-être vue comme un préfiguration à Sainte-Sophie.

C'est un édifice à plan centré dans un carré presque parfait. Il est précédé d'un narthex et est marqué par des absidioles. Surmonté d'une coupole, il est dans la tradition des martyria de l'époque de l'empereur Constantin. Assez trapue vue de l'extérieur, l'attention des architectes se concentrent sur le plan et son harmonie. Des piles et des paires de colonnes soutiennent la tribune et la coupole, donnant l'impression d'une forte élévation. La base de la coupole est percée de nombreuses baies qui inondent de lumière l'intérieur.

L'intérieur est construit en octogone, et des tribunes entourent l'espace central qui supporte la vaste coupole. On note un grand rythme, avec une succession d'entablements rectilignes et de courbes. L'oeil est attiré vers la coupole. Un bandeau épigraphique, qui porte une dédicace à l'empereur Justinien et son épouse Théodora, se déroule le long de l'entablement.

La mosquée ottomane[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]