Église de nuestra señora reina de los Angeles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église de nuestra señora reina de los Angeles
Image illustrative de l'article Église de nuestra señora reina de los Angeles
Présentation
Nom local La Iglesia de Nuestra Señora Reina de los Angeles
Culte Catholique
Type Église catholique
Début de la construction 2001
Fin des travaux 18 août 1814
Style dominant Église catholique-romaine
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Californie Californie
Commune Los Angeles
Coordonnées 34° 03′ 25″ N 118° 14′ 22″ O / 34.05698, -118.2393934° 03′ 25″ Nord 118° 14′ 22″ Ouest / 34.05698, -118.23939  

Géolocalisation sur la carte : Los Angeles

(Voir situation sur carte : Los Angeles)
Église de nuestra señora reina de los Angeles

L’église de nuestra señora reina de los Angeles[1] (en anglais : The Church of Our Lady the Queen of the Angels - en français : église Notre-Dame reine des anges) est un édifice religieux catholique-romain situé dans le quartier historique de Plaza Historic District au nord de Downtown Los Angeles à Los Angeles aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église de Los Angeles est fondée le 18 août 1814 par le franciscain Fray Luis Gil y Taboada. Il place la première pierre de la nouvelle église sur les ruines d'adobes de la "sous-station de la mission" originale, la Nuestra Señora Reina de los Ángeles Asistencia (fondée en 1784). Trente ans après, l'église est créée pour servir au règlement fondateur des Los Angeles pobladores, les 44 colons d'origine qui fondent la ville de Los Angeles.

La nouvelle structure achevée est consacrée le 8 décembre 1822[2]. Une chapelle de remplacement, du nom de Iglesia de Nuestra Señora de los Ángeles, en référence à Marie ou "église de Notre-Dame des Anges", est également construite à l'aide de matériaux de l'église d'origine en 1861. Le titre Reina , qui signifie «reine», a été ajouté au nom plus tard[3]. Pendant des années, la petite chapelle, qui est surnommée La Placita ou Église Plaza, est la seule église catholique romaine de Los Angeles pour les immigrants émergents.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

L'installation fonctionne sous les auspices des pères missionnaires clarétains depuis 1908.

Le bâtiment a été désigné comme l'un des trois premiers monuments historiques-culturels de Los Angeles en 1962[4] Il a également été désigné comme le monument historique de la Californie[5].

Dernières nouvelles[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1980, l'église se désigne elle-même comme un mouvement sanctuaire pour les réfugiés menacés de déportation vers le Salvador. Le mouvement sanctuaire se poursuit : le 19 août 2007, la militante de l'immigration Elvira Arellano est arrêtée à l'extérieur de l'église et plus tard expulsée vers le Mexique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. California Mission Studies Association
  2. Ruscin, p. 49.
  3. Ruscin, p. 50.
  4. (en)- Département de la ville de Los Angeles Listing des monuments Historiques et culturels [document PDF
  5. (en)#144 California Historical Landmark

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :