Église Notre-Dame-de-la-Défense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame et Notre-Dame.
Église Notre-Dame-de-la-Défense
Image illustrative de l'article Église Notre-Dame-de-la-Défense
Présentation
Culte Catholique romaine
Type Église
Fin des travaux 1919
Protection Lieu historique national (2002)
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montréal
Ville Montréal
Coordonnées 45° 32′ 06″ N 73° 36′ 41″ O / 45.534929, -73.61141345° 32′ 06″ Nord 73° 36′ 41″ Ouest / 45.534929, -73.611413  

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Église Notre-Dame-de-la-Défense

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Église Notre-Dame-de-la-Défense

L'église Notre-Dame-de-la-Défense (italien : Chiesa della Madonna della Difesa) est une église dans la petite Italie de Montréal. Elle est située au niveau du 6800 Henri-Julien au coin de la rue Dante, entre les stations de métro Jean-Talon et Beaubien dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église a été construite par des immigrants italiens de Montréal, surtout ceux originaires du Molise, pour rappeler l'apparition de la Madone à La Difesa, un secteur de Campobasso en Molise. Les architectes qui ont dessiné les plans sont Roch Montbriant et Guido Nincheri[1]. Le style architectural de l'église est romanisant et le plan d'étage est en croix grecque. Elle fut inaugurée en 1919.

La décoration intérieure de l’église a été composée par le célèbre artiste peintre et maître-verrier italo-québécois Guido Nincheri dans le style de la néo-Renaissance. Ces travaux ont été terminés en 1927.

L'église Santa Maria della Difesa est célèbre pour sa grande coupole, sa façade en brique et pour ses fresques de Guido Nincheri. Une fresque particulièrement bien connue représente Benito Mussolini ; peinte avant la Seconde Guerre mondiale, elle commémore les accords du Latran[2].

Cette église a été désignée lieu historique national du Canada le 30 novembre 2002.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Inventaire des lieux de culte du Québec
  2. ÉGLISE NOTRE-DAME-DE-LA-DÉFENSE - Site internet de Parcs Canada