Église Notre-Dame-de-la-Défense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame et Notre-Dame.
Église Notre-Dame-de-la-Défense
Image illustrative de l'article Église Notre-Dame-de-la-Défense
Présentation
Culte Catholique romaine
Type Église
Fin des travaux 1919
Protection Lieu historique national (2002)
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montréal
Ville Montréal
Coordonnées 45° 32′ 06″ N 73° 36′ 41″ O / 45.534929, -73.611413 ()45° 32′ 06″ Nord 73° 36′ 41″ Ouest / 45.534929, -73.611413 ()  

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Église Notre-Dame-de-la-Défense

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Église Notre-Dame-de-la-Défense

L'église Notre-Dame-de-la-Défense (italien : Chiesa della Madonna della Difesa) est une église dans la petite Italie de Montréal. Elle est située au niveau du 6800 Henri-Julien au coin de la rue Dante, entre les stations de métro Jean-Talon et Beaubien dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église a été construite par des immigrants italiens de Montréal, surtout ceux originaires du Molise, pour rappeler l'apparition de la Madone à La Difesa, un secteur de Campobasso en Molise. Les architectes qui ont dessiné les plans sont Roch Montbriant et Guido Nincheri[1]. Le style architectural de l'église est romanisant et le plan d'étage est en croix grecque. Elle fut inaugurée en 1919.

La décoration intérieure de l’église a été composée par le célèbre artiste peintre et maître-verrier italo-québécois Guido Nincheri dans le style de la néo-Renaissance. Ces travaux ont été terminés en 1927.

Notre-Dame-de-la-Défense est célèbre pour sa grande coupole, sa façade en brique et pour ses fresques de Guido Nincheri. Une fresque particulièrement bien connue représente Benito Mussolini ; peinte avant la Seconde Guerre mondiale, elle commémore les accords du Latran[2].

Cette église a été désignée lieu historique national du Canada le 30 novembre 2002.

L'abside
L'intérieur
La croisée du transept


Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Inventaire des lieux de culte du Québec
  2. ÉGLISE NOTRE-DAME-DE-LA-DÉFENSE - Site internet de Parcs Canada