Église universelle du royaume de Dieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de l'Église universelle du royaume de Dieu, avenue Celso Garcia, São Paulo, Brésil

L’Église universelle du royaume de Dieu (EURD, en portugais : Igreja Universal do Reino de Deus) est un mouvement issu de la mouvance dite néopentecôtiste très importante au Brésil et dans le monde. Elle fut fondée en 1977 au Brésil par Edir Macedo Bezerra. Les doctrines de l'Église se réclament de la Bible.

Selon le magazine brésilien de gauche antilibérale Brasil de Fato, repris dans un blog brésilien en langue anglaise le 10 mai 2007, l'EURD annonçait que ses pasteurs comptaient « distribuer des préservatifs à tous leurs fidèles » lors de la venue du pape Benoît XVI au Brésil en mai 2007[1].

Ce groupe religieux prêche un Évangile de la prospérité.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1975, Edir Macedo Bezerra et Romildo Ribeiro Soares fondent une petite communauté pentecôtiste. Après une dispute, les deux se séparent et fondent chacun leur propre église : l’Église internationale de la grâce de Dieu, par Soares, et l’Église universelle du royaume de Dieu. La fondation officielle de l'Église est le 27 juillet 1977.

En 1992, l'EURD est exclue de l’Alliance évangélique portugaise. En 1995, la Fédération des entités religieuses évangéliques d'Espagne (FEREDE) arrête de reconnaître l'EURD comme Église évangélique, suivie par plusieurs autres organisations évangéliques ou pentecôtistes dans les pays respectifs où l'EURD s'est installée.

Em 1996 l'Alliance Évangélique Flamande (VVP) en Belgique reconnait l'Église Universelle du Royaume de Dieu, comme Église Évangélique.

En 2005, l'EURD suscite la création du Parti républicain brésilien par le vice-président José Alencar Gomes da Silva.

En 2009, l'EURD est accusée de blanchiment d'argent par le Ministère des Affaires Publiques brésilien, d'après Radio Vatican du 25/08/2009. Ses accusations n'ont jamais été prouvées[2],[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Real Reason Behind Pope's Visit to Brazil: to Squash Liberation Theology, Marcelo Netto Rodrigues, brazzil.com, 10 mai 2007
  2. (en) IURD Cables, wikileaks, 10/11/2009
  3. (pt) Igreja também procurou Dilma para manter pacto inalterado, Estado de São Paulo, 25/02/2013