Église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini
Image illustrative de l'article Église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini
Présentation
Nom local Chiesa dei Santi Sergio e Bacco degli Ucraini
Culte Catholique romain
Début de la construction 1741
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 42″ N 12° 29′ 27″ E / 41.8950759, 12.490840941° 53′ 42″ Nord 12° 29′ 27″ Est / 41.8950759, 12.4908409  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini

L'église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini (en français : Église Saints-Serge-et-Bacchus-des-Ukrainiens) est une église romaine située dans le rione de Monti sur la piazza Madonna dei Monti et dédiée aux martyrs Serge et Bacchus de Rasafa morts en 303 sur les ordres de l'empereur Maximien.

Historique[modifier | modifier le code]

Gravure de Giuseppe Vasi de l'église en 1750.

Les origines de l'église remontent au VIIIe siècle où il est fait mention d'un Oratium sanctorum Sergi et Bacchi quod ponitur in Calinico dans la biographie du pape Léon III puis à nouveau du IXe au XIe siècle comme Ecclesia s. Sergii in Suburra. C'est Urbain VIII qui l'alloue définitivement aux moines basiliens vers 1630.

En 1718 ont été découvertes deux images mariales sous l'enduit du mur de la sacristie qui donnèrent momentanément à l'église le nom de Chiesa della Madonna del Pascolo. Suite à ces découvertes elle fut totalement reconstruite en 1741. Elle est aujourd'hui devenue l'église des Ukrainiens en Italie.

Architecture et intérieur[modifier | modifier le code]

La façade de style baroque, très ouvragée et décorée de deux statues de saints ukrainiens, est surmontée d'une croix orthodoxe.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • C. Rendina, Le Chiese di Roma, Newton & Compton Editori, Milan 2000, p.335