Église Santa Maria della Luce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Santa Maria della Luce
Les photos de l'église sur Commons
Présentation
Nom local Chiesa di Santa Maria della Luce
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XVIIIe siècle
Style dominant Style roman (plan) et baroque
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 21″ N 12° 28′ 32″ E / 41.8891558, 12.475522841° 53′ 21″ Nord 12° 28′ 32″ Est / 41.8891558, 12.4755228  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santa Maria della Luce

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santa Maria della Luce

L'église Santa Maria della Luce (en français : Saint-Marie-de-la-Lumière) est une église romaine située dans le quartier Trastevere sur la via della Luce.

Historique[modifier | modifier le code]

Vue intérieure de l'église

L'église originale, fondée par sainte Bonosa près de l'excubitorium, remonterait au IVe siècle et s'appelait alors San Salvatore in Corte. L'église est ensuite totalement reconstruite au XIIe siècle et devient en 1595 une église paroissiale, indépendante de la basilique San Crisogono voisine.

Le nom actuel de l'église (et de la rue) provient d'un « miracle avéré » datant de 1730 lors duquel une image peinte de Marie sur une maison voisine aurait « émis sa propre lumière ». L'image est alors transférée dans l'église qui prend son nouveau nom et sa façade est refaite dans un style baroque sur les plans de l'architecte Gabriele Valvassori, ainsi que l'essentiel des parties intérieures.

Depuis 2003, l'église est allouée à une mission religieuse chargée d'organiser des services religieux pour les émigrants sud-américains et d'accueillir différents services sociaux facilitant leur vie à Rome.

Architecture et ornements[modifier | modifier le code]

L'église de style baroque conserve toutefois son plan de style roman. Le campanile date du XIIe siècle. Elle héberge une fresque du XIIe siècle intitulée L'Eterno Padre benedicente fra gli angeli de Stefano Conca.

Article connexe[modifier | modifier le code]