Église Sant'Antonio da Padova all'Esquilino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Sant'Antonio da Padova all'Esquilino
Image illustrative de l'article Église Sant'Antonio da Padova all'Esquilino
Présentation
Nom local Chiesa di Sant'Antonio da Padova all'Esquilino
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Début de la construction 1884
Fin des travaux 1888
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 20″ N 12° 30′ 15″ E / 41.8888683, 12.5041151 ()41° 53′ 20″ Nord 12° 30′ 15″ Est / 41.8888683, 12.5041151 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Sant'Antonio da Padova all'Esquilino

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Sant'Antonio da Padova all'Esquilino

L'église Sant'Antonio da Padova all'Esquilino (en français : église Saint-Antoine-de-Padoue-à-l'Esquilin) est une église romaine située dans le rione de l'Esquilin sur la via Merulana.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église fut érigée entre 1884 et 1888 sur les plans de Luca Carimini et consacrée le 18 décembre 1888. Elle fut attribuée à l'Ordre des Frères mineurs après que l'État italien les a exproprié du couvent de l'église Sainte-Marie d'Aracœli pour la construction du monument à Victor-Emmanuel II vers 1895.

Le 12 mars 1960, le pape Jean XXIII lui octroie le siège du titre cardinalice Sant'Antonio da Padova a Via Merulana.

Architecture[modifier | modifier le code]

Vue de la nef et des galeries supérieures

L'accès à l'église s'effectue par un escalier double donnant sur un portique abritant une statue de Sant’Antonio con il Bambino. L'intérieur est constitué de trois nefs séparées par des colonnes de granit rose et de divers chapelles. Les bas-côtés sont surmontés d'imposantes galeries avec une deuxième rangée de colonnes en granit.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. Rendina, Le Chiese di Roma, Newton & Compton Editori, Milan 2000, p.37
  • C. Cerchiai, Rione XV Esquilino, in AA.VV, I rioni di Roma, Newton & Compton Editori, Milano 2000, Vol. III, pp. 968-1014