Église Sant'Anna dei Palafrenieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Sant'Anna dei Palafrenieri
Image illustrative de l'article Église Sant'Anna dei Palafrenieri
Présentation
Nom local Chiesa di Sant'Anna dei Palafrenieri
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Saint-Siège
Début de la construction 1565
Style dominant Baroque
Géographie
Pays Drapeau du Vatican Vatican
Commune Cité du Vatican
Coordonnées 41° 54′ 15″ N 12° 27′ 27″ E / 41.9041296, 12.457476941° 54′ 15″ Nord 12° 27′ 27″ Est / 41.9041296, 12.4574769  

Géolocalisation sur la carte : Vatican

(Voir situation sur carte : Vatican)
Église Sant'Anna dei Palafrenieri

L’église Sant'Anna dei Palafrenieri (en français : Sainte-Anne-des-Palfreniers) est une église du Vatican située à proximité immédiate de la porte sainte-Anne au nord de la place Saint-Pierre. C'est le siège de l'une des deux paroisses que compte la cité pontificale (l'autre étant la basilique Saint-Pierre), ainsi que son cimetière officiel. Elle est desservie par les moines augustins.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son nom vient du fait qu'elle était autrefois le lieu de culte où se rassemblait l'archiconfraternité des Palefreniers pontificaux (it), confrérie de gentilshommes de cour, fondée en 1378 par le pape Urbain VI, dont sainte Anne (la mère de la Vierge Marie) était la patronne, et que Clément VII éleva au rang de nobles, au XVIe siècle.

La construction de l'édifice fut ordonné par le pape Pie IV peu avant sa mort en 1565. Mais les travaux ne débutèrent réellement qu'en 1572. Après la mort de l'architecte Giacomo Barozzi, dit « Vignole », l'année suivante, c'est son fils Giacinto qui assura la conduite des travaux commencés par son père.

Pie XI en fit le siège d'une paroisse, le 30 mai 1929, qu'il confia aux Augustins. Son territoire couvre les 44 hectares de la Cité du Vatican, y compris le palais apostolique, sauf les appartements pontificaux. Les paroissiens sont environ 500, en majorité non résidents.

Architecture[modifier | modifier le code]

C’est le premier exemple à Rome d’église construite sur un plan elliptique due à Vignole. La façade est due cependant à Francesco Borromini.

Elle abrita pendant un temps un célèbre tableau du Caravage, la Madone des palefreniers commandé à l'artiste par la confrérie, mais refusé par la Fabrique de Saint-Pierre qui jugea l'œuvre scandaleuse.

Liens externes[modifier | modifier le code]