Église Sainte-Walburge de Bruges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Sainte-Walburge.
Église Sainte-Walburge
Image illustrative de l'article Église Sainte-Walburge de Bruges
Présentation
Nom local Sint-Walburgakerk
Type Église paroissiale
Début de la construction 1619
Fin des travaux 1643
Architecte Pierre Huyssens
Style dominant Baroque
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Commune Bruges
Coordonnées 51° 12′ 41″ N 3° 13′ 46″ E / 51.211476, 3.229406 ()51° 12′ 41″ Nord 3° 13′ 46″ Est / 51.211476, 3.229406 ()  

L'église Sainte-Walburge, sise dans le centre historique de la ville de Bruges (Belgique) est une église baroque du XVIIe siècle. Elle fut construite de 1619 à 1643 comme église du collège des jésuites (maintenant disparu).

Les jésuites à Bruges[modifier | modifier le code]

Cédant aux instances renouvelées de l’évêque du lieu, Monseigneur Remi Drieux, les jésuites en résidence à Bruges dès 1570 y ouvrirent un petit collège en 1575. Les troubles iconoclastes et anti-catholiques firent que, en 1578, ils durent partir en exil à Saint-Omer. En 1584, le pouvoir espagnol étant solidement rétabli (grâce à Alexandre Farnèse), les jésuites étaient de retour. Le collège prit rapidement de l’expansion et il fut décidé de construire une église.

Construction de l’église Saint-François-Xavier[modifier | modifier le code]

C’est le frère jésuite Pierre Huyssens, brugeois de naissance, maçon et architecte de métier, qui fut chargé de construire l’église attenante au collège. Grand maître du style baroque aux Pays-Bas Huyssens s’était distingué dans la construction des églises jésuites d’Anvers (Saint-Ignace, maintenant Saint-Charles-Borromée, construite de 1515 à 1531) et de Namur (Saint-Ignace, maintenant Saint-Loup, de 1621 à 1645). Ses plans grandioses, entraînant un coût élevé et des retards considérables dus au manque d’argent, effrayaient souvent ses supérieurs et bailleurs de fonds. Il fit les plans et mit en chantier la construction de l’église mais n’en vit pas l’achèvement car, commencés en 1619 les travaux furent terminés en 1643. La nouvelle église fut placée sous le patronage de saint François Xavier, récemment canonisé (1522). Cependant à Bruges, comme à Namur, la tour ne fut pas construite, par manque de fonds.

L’église devient Sainte-Walburge[modifier | modifier le code]

Vue intérieure de l'église

Cette belle église servit aux activités pastorales et éducatives des jésuites du collège de Bruges jusqu’à la suppression de la Compagnie de Jésus en 1773. Les jésuites furent alors expulsés et l’église fermée. Après quelques années d’abandon elle fut rouverte en 1777 comme église paroissiale Sainte-Walburge, reprenant le nom de l’église voisine qui menaçait ruine et fut démolie. L’église est toujours paroisse de ce quartier bourgeois et paisible du centre de Bruges. Rien ne fut modifié à la façade qui garde son caractère jésuite avec la statue du missionnaire saint François-Xavier dans la niche dominant la porte d’entrée et le monogramme IHS (JESUS) au tympan.