Église Sainte-Sabine de Rome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Sabine.
Église Sainte-Sabine de Rome
Les photos de l'église sur Commons
Présentation
Nom local Basilica di Santa Sabina all'Aventino
Culte Catholique romain
Rattachement Archidiocèse de Rome (siège)
Début de la construction 422
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 04″ N 12° 28′ 47″ E / 41.884444, 12.47972241° 53′ 04″ Nord 12° 28′ 47″ Est / 41.884444, 12.479722  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Sainte-Sabine de Rome

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Sainte-Sabine de Rome

Sainte-Sabine (Santa Sabina) est une église romaine du Ve siècle, construite selon un plan basilical, située à Rome, sur l'Aventin, près du Tibre, à côté du siège de l'ordre souverain de Malte. Elle est aussi un couvent de l'Ordre des Prêcheurs (dominicains) depuis le XIIIe siècle, et abrite de nos jours le gouvernement de l'Ordre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sainte-Sabine fut construite sous le pontificat de Célestin Ier, entre 422 et 432 par l'évêque Pierre d'Illyrie, originaire de Dalmatie, sur le site d'un ancien titre (titulus). Dès l'origine, elle fut dédiée à sainte Sabine, une martyre chrétienne du IIe siècle. Elle fut construite suivant un plan basilical rectangulaire à 24 colonnes de marbre.

Au Xe siècle, on adjoignit à l'église un campanile, modifié au XVIIe siècle.

En 1219, le pape Honorius III donna l'église à Dominique de Guzmán, pour y installer l'ordre qu'il venait de fonder, l'Ordre des Prêcheurs (dominicains). Celui-ci y fit bâtir un cloître et des bâtiments conventuels.

Au XVIe siècle, l'empereur Charles Quint fit considérablement transformer l'intérieur de la basilique antique, en y adjoignant des décorations dans le style de la Contre-Réforme.

Les ajouts baroques furent supprimés lors d'une importante restauration, qui redonna à l'église sa simplicité et sa blancheur primitives. Seule la chapelle baroque dédiée à sainte Catherine de Sienne, datant du XVIIe siècle, fut conservée.

Éléments remarquables[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église Sainte-Sabine.
Frise de la nef centrale

La porte en bois de la basilique est la porte originale datant du Ve siècle. Elle est composée de panneaux de bois, dont 18 ont conservé leurs sculptures en bas-relief représentant des scènes de la Bible. Celui figurant la crucifixion de Jésus-Christ serait l'exemple le plus ancien d'une telle représentation.

À l'intérieur, le dessus de la porte est orné d'une mosaïque présentant la dédicace originale de l'église, en hexamètres latins. La frise de la nef centrale est également un vestige du Ve siècle.

Les cellules du couvent dominicain ont peu changé depuis les débuts de l'Ordre des Prêcheurs. La cellule de saint Dominique est toujours présente, bien qu'elle ait été agrandie et transformée en chapelle. De même, la salle à manger d'origine subsiste, où Thomas d'Aquin prenait ses repas quand il était à Rome.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]