Église Sainte-Élisabeth (Marbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Sainte-Élisabeth.
Église Sainte-Élisabeth
Image illustrative de l'article Église Sainte-Élisabeth (Marbourg)
La façade de l'édifice
Présentation
Nom local Elisabethkirche
Culte Protestantisme
Type Église
Rattachement Église évangélique de Hesse électorale-Waldeck
Début de la construction 1235
Fin des travaux 1283
Style dominant Gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Hesse
Arrondissement Arrondissement de Marbourg-Biedenkopf
Commune Marbourg
Coordonnées 50° 48′ 54″ N 8° 46′ 11″ E / 50.814892, 8.769861 ()50° 48′ 54″ Nord 8° 46′ 11″ Est / 50.814892, 8.769861 ()  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Église Sainte-Élisabeth

L'église Sainte-Élisabeth de Marbourg est une des plus anciennes églises gothiques d'Allemagne. Elle est située dans la ville de Marbourg en Hesse, au pied de la colline du château.
Elle a été élevée par l’ordre Teutonique en l’honneur de sainte Élisabeth de Hongrie, dont le tombeau se trouve dans l’église. Sa construction a commencé en 1235, quand Élisabeth de Thuringe a été béatifiée et s’est achevée en 1283. La présence de la tombe en a fait une destination de pèlerinage important à la fin du Moyen Age.
L'église Sainte-Élisabeth est le modèle de la St. Martin's Episcopal Church de Houston (Texas).

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église est l'une des plus anciennes églises purement gothiques allemandes, prise comme modèle pour l'architecture de la cathédrale de Cologne. Elle est construite en grès, selon un plan cruciforme.

La nef et ses bas-côtés d'accompagnement ont un plafond voûté de plus de 20 m de hauteur. L'église Sainte-Élisabeth a deux tours d'une hauteur approximative de 80 m. Celle du nord est couronnée par une étoile, l'autre au sud, par un chevalier.

La châsse de sainte Élisabeth est présentée dans l'ancienne sacristie. Ce chef-d'œuvre d'orfèvrerie fut terminé vers 1250 par des artisans rhénans. Les scènes les plus intéressantes de la vie de la sainte figurent sur les panneaux inclinés du coffret.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction a débuté en 1235, l'année où Élisabeth fut canonisée. L'église fut consacrée en 1283. Toutefois, les tours ne furent achevées qu'en 1340. L'église était la propriété de l'Ordre des Chevaliers teutoniques; certains bâtiments de l'Ordre existent toujours près de l'église, parmi lesquels la Deutschhausgut qui abrite maintenant la collection des minéraux et du département de géographie de l'Université Philipps de Marbourg.

Dans le contexte de la Réforme, Philippe Ier, landgrave de Hesse avait enlevé les restes de sainte Élisabeth, afin d'évincer les pèlerins de la ville protestante de Marbourg. Aujourd'hui, les reliques d'Élisabeth se trouvent dans le couvent Sainte-Élisabeth à Vienne, au Musée de la Ville de Stockholm et à Košice.

La plupart des moines se convertirent au protestantisme au cours du XVIe siècle, et l'église est depuis utilisée pour des services protestants. Pendant une courte période au début du XIXe siècle, des messes catholiques et des services de communion protestante ont été célébrés dans des parties séparées de l'église.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'ancien président allemand Paul von Hindenburg et son épouse ont été enterrés dans l'église Sainte-Élisabeth, après l'évacuation de leurs restes du Mémorial de Tannenberg en Prusse-Orientale.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lien externe[modifier | modifier le code]

L'église en 3D