Église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Saturnin.
Église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne
Image illustrative de l'article Église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne
Vue d'ensemble de l’édifice avec le portail gothique provenant de la rue de Varenne, à Paris
Présentation
Culte catholique
Type Église
Rattachement diocèse de Créteil
Protection Logo monument historique Classé MH (1934)
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Commune Nogent-sur-Marne
Coordonnées 48° 50′ 13.5″ N 2° 29′ 14.5″ E / 48.837083, 2.48736148° 50′ 13.5″ Nord 2° 29′ 14.5″ Est / 48.837083, 2.487361  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne

Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne

(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne

L'église Saint-Saturnin est une église bâtie au XIIe siècle à Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. Son clocher a été classé monument historique par la liste de 1862[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L’église fut bâtie sur un fief appelé le fief du Moineau, dit Beaulieu (ou Garentières)[2].

Le portail latéral gothique est un don comme le témoigne la plaque commémorative : Ce portail qui existait à Paris rue de Varenne, no 16, a été donné par Mesdames Smith Champion en souvenir de Madame Smith leur mère et réédifié ici en 1914. Ce portail était celui d'une chapelle du couvent des Récollettes situé à l'intersection des rue de Varenne et du Bac à Paris. La question s'est alors posée de savoir pourquoi les Récollettes installées rue du Bac en 1640 avaient une chapelle décorée d'un portail de style gothique flamboyant. Madame Agnès Bos donne comme explication probable qu'au moment de la démolition de l'ancienne église Saint-Sulpice de Paris, la Fabrique cherchant à valoriser ses biens aurait vendu la façade de l'ancienne église aux Récolettes au moment où celles-ci cherchaient à agrandir leur couvent, à partir de 1710[3].

L'intérieur de l'église.

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00079894 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Hurtaut Pierre-Thomas-Nicolas, Magny Pierre, Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs, vol. 3, Moutard, Paris, 1779, page 609.
  3. Agnès Bos, Les églises flamboyantes de Paris, p. 268-276, Éditions A. et J. Picard, Paris, 2003 (ISBN 2-7084-0702-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]