Église Saint-Pierre de Jaffa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Pierre
Image illustrative de l'article Église Saint-Pierre de Jaffa
Présentation
Culte Catholicisme
Début de la construction XVIIe siècle
Fin des travaux 1893 reconstruction
Style dominant Style néobaroque
Géographie
Pays Drapeau d’Israël Israël
Commune Jaffa
Coordonnées 32° 03′ 17″ N 34° 45′ 07″ E / 32.054778, 34.75208332° 03′ 17″ Nord 34° 45′ 07″ Est / 32.054778, 34.752083  

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Église Saint-Pierre

L'église Saint-Pierre est une église catholique de Jaffa, ville aujourd'hui absorbée par la municipalité de Tel Aviv en Israël. Jaffa, ou Jophé, dans le Nouveau Testament, est le lieu ou saint Pierre guérit Tabitha, veuve disciple du Christ[1]. L'église lui est donc dédiée.

Historique[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église

L'église franciscaine, construite en haut d'une colline, signalait aux pèlerins qui arrivaient autrefois par bateau qu'ils étaient arrivés en Terre sainte.

C'est en 1654 qu'une église est construite à l'époque de l'Empire ottoman à l'emplacement de la citadelle médiévale bâtie par Frédéric de Hohenstaufen et restaurée par saint Louis au début du XIIIe siècle. L'église est détruite et reconstruite deux fois au XVIIIe siècle et rebâtie entre 1888 et 1893. Elle est agrandie et restaurée en 1903, avec une façade néobaroque de style jésuite italien. Elle a été construite sur fonds espagnols.

Les vitraux sont l'œuvre de Franz Xaver Zettler et fabriqués par un atelier munichois. Quatre grands vitraux représentent des épisodes de la vie de saint Pierre : la Pêche miraculeuse, la remise des clefs du Royaume de Dieu, la Transfiguration du Christ au mont Thabor, et le lavement des pieds à la Dernière Cène. D'autres vitraux représentent Tabitha, l'Immaculée conception, saint François d'Assise, et les autres surtout des saints espagnols.

L'église contient des vestiges de l'ancienne citadelle: à droite de la sacristie et en dehors de l'édifice. On remarque deux pièces circulaires à plafond bas. C'est ici qu'habita Bonaparte pendant sa campagne d'Égypte en 1799.

Le couvent franciscain se trouve contre l'église à droite de la façade et domine la mer de l'autre côté.

Messes[modifier | modifier le code]

Cette église, qui appartient aux franciscains de la custodie franciscaine de Terre Sainte, donne des messes, selon les langues du nombre le plus important de pèlerins. Les nations les plus catholiques ont donc des messes dans leur langue, c'est-à-dire en italien, en anglais, en espagnol, en polonais et en allemand. La communauté catholique de Jaffa est renforcée par la présence d'ouvriers polonais qui habitent ici en permanence.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Notes[modifier | modifier le code]

  1. Actes des Apôtres IX, 36-43 ; X, 1-4

Voir aussi[modifier | modifier le code]