Église Saint-Nicolas de Pampelune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Nicolas
Image illustrative de l'article Église Saint-Nicolas de Pampelune
Façade ouest et sud de l'Église San Nicolás
Présentation
Culte Catholicisme
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant Architecture gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté forale de Navarre
Ville Pampelune
Coordonnées 42° 48′ 56″ N 1° 38′ 41″ O / 42.81555556, -1.6447222242° 48′ 56″ Nord 1° 38′ 41″ Ouest / 42.81555556, -1.64472222  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Église Saint-Nicolas

L'Église San Nicolás de Pampelune est une église catholique située dans le Casco Viejo de Pampelune (Navarre, l'Espagne).

Histoire[modifier | modifier le code]

Érigée au XIIe siècle, elle est bâtie non seulement pour la célébration des offices religieux, mais aussi, pour servir de bastion militaire et de refuge aux habitants de la ville, lors des affrontements incessants avec les deux autres Bourgs de la ville (Navarrería et San Saturnin).

En 1222, au cours d'un de ces conflits, un incendie détruit l'église-forteresse romane primitive. Une nouvelle église est alors construite et sera consacrée en 1231. Située dans le Casco Antiguo (vieux quartier), entre la place de San Nicolás, la alle San Miguel et le Paseo de Sarasate.

Ses lourdes parois et ses grilles, ainsi que ses trois tours de guet, qui subsistent toujours, témoigne de son passé militaire.

Description[modifier | modifier le code]

L'église vue depuis la plaza San Nicolás.

Le plan général comme les élévations et l'ajourage sont caractéristiques de l'Architecture gothique : À l'intérieur on remarque les croisées d'ogives des collatéraux et une partie des murs, caractéristiques du gothique primitif, tandis que les croisées de la nef et les vitraux du presbytère appartiennent eux, au gothique du XIVe siècle.

À l'extérieur, les seuls éléments gothiques encore visibles sont les portes de l'abside et quelques parties des murs.

Le reste a été masqué par les ajouts de l'architecte Angel Goicoechea au XIXe siècle : un porche néogothique et l'adjonction d'un presbytère en briques d'inspiration néo-mudéjare. Enfin, une façade typique de l'éclectisme médiéval donnant sur la promenade.

Des différentes tours de l'édifice, deux, dues à José Martínez de Ubago sont encore visibles. L'une d'elles, de taille importante, possède un couronnement baroque avec des mâchicoulis.

L'église de San Nicolas possède également un grand orgue baroque, le plus important de Pampelune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]