Église Saint-Martin (Pau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Martin.
Église Saint-Martin
Image illustrative de l'article Église Saint-Martin (Pau)
Église Saint-Martin de Pau
Présentation
Culte Catholique romaine
Rattachement Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron
Début de la construction 1863
Fin des travaux 1871
Architecte Émile Boeswillwald
Style dominant Néo-gothique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Pau
Coordonnées 43° 17′ 41″ N 0° 22′ 23″ O / 43.2946181, -0.3730672000000443° 17′ 41″ Nord 0° 22′ 23″ Ouest / 43.2946181, -0.37306720000004  

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Église Saint-Martin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Martin

L'église Saint-Martin est l'une des églises de Pau, située au cœur de la ville aux portes du quartier du château de Pau.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première église Saint-Martin[1][modifier | modifier le code]

Une première église Saint-Martin fut construite entre 1468 et 1472 sur un emplacement situé en face du château de Pau. L'ordre d'agrandir la petite chapelle originelle fut, ainsi, prise par Gaston IV de Foix-Béarn. Elle sera le siège de l'unique paroisse de Pau jusqu'en 1803. Sous l'influence de la famille d'Albret, l'église devint un temple protestant entre 1563 et 1620. Trop exiguë pour la population paloise, l'église Saint-Martin sera remplacée en 1871 par un nouveau sanctuaire placé un peu plus à l'est.

Il sera donc décidé de détruite l'ancienne église Saint-Martin en 1885. Le clocher de l'église avait lui été en partie détruit en 1794. Il fut rebâti en bois en 1805 avant d'être reconstruit complètement durant la construction de la nouvelle église Saint-Martin. Ce clocher existe toujours sous cette forme, il est désormais considéré comme la tour du Parlement de Navarre.

Le nouveau sanctuaire[modifier | modifier le code]

Devenue trop exiguë et vétuste, l'église Saint-Martin fut donc reconstruite sur un autre emplacement. Le choix du lieu d'implantation occasionna une quinzaine d'années de débats. Le principe de construction fut décidé en 1851, mais l'emplacement définitif ne fut choisi qu'en 1860 en lieu et place de l'ancien hôtel Gontaut. La première pierre fut posée en 1863 et les travaux débutèrent enfin en 1864. L'église fut inaugurée le 21 décembre 1871 suite aux travaux guidés par l'architecte Émile Boeswillwald[2]. Des travaux furent encore nécessaires pour complètement achever l'église dans les dernières années du XIXe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

La nouvelle église Saint-Martin est d'architecture néogothique aux décors d'influence byzantine. Elle se compose: d'une nef centrale flanquée de deux nefs secondaires, d'un transept, d'un chœur, et de quatre autres absides. Les matériaux utilisés sont la pierre d'Arudy et la pierre d'Angoulême plus claire. Les vitraux ont, quant à eux, été réalisés par Louis Steinheil.

Dimension[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 70,5 m
  • Largeur : 36,2 m
  • Hauteur du clocher 77 m[3]

Intérieur[modifier | modifier le code]

L'église est dotée d'un orgue Werner ainsi que d'un carillon[4]. À l'intérieur, un tableau du peintre Eugène Devéria et des objets précieux ont été offerts par la reine Isabelle, chassée d'Espagne et qui en fit don lors de son passage à Pau en 1868.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]