Église Saint-Justin de Höchst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Justin
Image illustrative de l'article Église Saint-Justin de Höchst
Présentation
Nom local Justinuskirche
Culte Catholique romain
Type Basilique
Rattachement Limburg
Début de la construction 830 ap. J.-C.
Fin des travaux années 1440
Style dominant Architecture carolingienne Architecture gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Hesse
Commune Höchst
Coordonnées 50° 05′ 55″ N 8° 32′ 56″ E / 50.098611, 8.54888950° 05′ 55″ Nord 8° 32′ 56″ Est / 50.098611, 8.548889  

L’église Saint-Justin est une église carolingienne datant de 830 située dans la vieille-ville de Höchst, quartier de l'Ouest de Francfort-sur-le-Main. À l’époque carolingienne, l'église reflète la puissance des évêques-électeurs de Mayence. Elle adopte le plan des basiliques romaines (une nef à trois vaisseaux, et trois absides).

Histoire[modifier | modifier le code]

L’édifice est construit au IXe siècle par les évêques de Mayence. L'histoire de l'église est intimement liée à celle de la ville d'Höchst. Celle-ci se trouve alors dans une zone d'habitat dispersé franconien, à environ 25 km à l'est de Mayence sur une colline dominant l'embouchure de la Nidda dans le Main. Höchst est construit pendant le Moyen Âge par les archevêques de Mayence comme ville fille. Le premier document écrit connu de la ville date de l'an 790.

L'archevêque Otgar de Mayence consacre l'église au saint confesseur Justin, dont il avait rapporté les reliques d'Italie. L'église, qui était trop grande pour la ville d'Höchst, servit comme un “symbole de pouvoir” contre la cour royale de Francfort. Raban Maur, le successeur d'Otgar, a donné vers 850 la consécration finale de l'église Saint-Justin. Les ossements du saint patron Justin ont été mis dans la nouvelle église, où ils sont restés environ 450 ans.

En 1024 un synode de l'archevêque de Mayence Aribon et de nombreux diocèses subordonnés s'est tenu à Höchst. En 1090 l'église a été donnée aux moines bénédictins de l'abbaye Saint-Alban devant Mayence.

L'abbaye transfère des reliques de Justin en 1298 par Saint-Alban. L'église de Höchst fut dédiée à sainte Marguerite d'Antioche comme nouvelle patronne. Le nom oublié d' “église Saint-Justin” a été élaboré au XVIIIe siècle par la recherche historique et au XIXe siècle.

Architecture[modifier | modifier le code]

Plan et caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Plan d'ensemble d'église Justinuskirche à Francfort-Höchst, IXe siècle

L’église de l'abbaye est installée dans une salle à trois nefs. La salle était accessible à l’ouest par une porte monumentale.

L’abbaye subit plusieurs modifications, au cours du XVe siècle notamment.

Au XVe siècle :

  • transformation de l’église ;
  • création d’un chœur gothique.

Au XVIIIe siècle :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ernst-Dietrich Haberland, Madern Gerthener „der stadt franckenfurd werkmeister“. Baumeister und Bildhauer der Spätgotik. Frankfurt am Main 1992: Josef Knecht, (ISBN 3-7820-0654-2)
  • (de) Bernd Hänßler, Prestel Städteführer Frankfurt. München 1990: Prestel, (ISBN 3-7913-0967-6)
  • (de) Friedrich Jakob, Die Orgeln der Justinuskirche in Frankfurt am Main-Höchst. Frankfurt am Main 1992: Stiftergemeinschaft Justinuskirche e.V.
  • (de) Wolfgang Metternich, Justinuskirche Frankfurt/Höchst. Schnell Kunstführer Nr. 1215. München/Zürich 1980: Schnell und Steiner*
  • (de) Wolfgang Metternich, Die Justinuskirche in Frankfurt am Main-Höchst. Sonderdruck aus den "Schriften des Frankfurter Museums für Vor- und Frühgeschichte IX. Frankfurt am Main 1986.
  • (de) Wolfgang Metternich, Im Wandel der Generationen. Ausstattung und Restaurierung der Justinuskirche in den letzten Jahrhunderten. Frankfurt am Main 1986: Stiftergemeinschaft Justinuskirche e.V.
  • (de) Wolfgang Metternich, Die Justinuskirche in Frankfurt am Main. Ein Bauwerk von nationaler Bedeutung.'. Frankfurt am Main 1987: Waldemar Kramer, (ISBN 3-7829-0352-8)
  • (de) Wolfgang Metternich, Die Orgel der Justinuskirche. Festschrift zur Wiederherstellung der Orgel durch die Hoechst AG aus Anlaß des 125jährigen Firmenjubiläums. Frankfurt am Main 1988: Hoechst AG und Stiftergemeinschaft Justinuskirche e.V.
  • (de) Rudolf Schäfer, Die Kirche St. Justinus zu Höchst am Main. Höchster Geschichtshefte 18/19. Frankfurt-Höchst 1973: Verein für Geschichte u. Altertumskunde.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :