Église Saint-Guénolé de Batz-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Guénolé.
Église Saint-Guénolé de Batz-sur-Mer
Photo du clocher
Photo du clocher
Présentation
Type Église paroissiale
Rattachement diocèse de Nantes
Protection Logo monument historique Classé MH (1909)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Commune Batz-sur-Mer
Coordonnées 47° 16′ 38″ N 2° 28′ 48″ O / 47.277232, -2.47998747° 16′ 38″ Nord 2° 28′ 48″ Ouest / 47.277232, -2.479987  

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Église Saint-Guénolé de Batz-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Guénolé de Batz-sur-Mer

L’église Saint-Guénolé est une église catholique située à Batz-sur-Mer, en Loire-Atlantique (France).

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est construit aux XVe et XVIe siècle sur l’emplacement d’une église plus ancienne dédiée à saint Cyr et à sa mère sainte Julitte, que les moines de Landévennec placent sous la protection de saint Guénolé, le fondateur de leur monastère et saint-patron.

Cette église de style gothique flamboyant date de la fin du XIVe siècle et du début du XVe siècle. La tour, haute de 60 mètres, surmontée d'un clocheton cantonné de pinacles, est plus récente puisqu'elle date de 1677. À l'origine, l’église est surmontée d’un clocher de bois, victime de la foudre en 1603 et en 1657. Un impôt prélevé sur le vin vendu au détail sur le territoire de Batz permet de financer la construction d'un clocher en pierre. Du sommet de ce clocher on peut observer par temps clair, un panorama remarquable, depuis l'île de Noirmoutier jusqu'à Belle-Île.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1909[1].

Description[modifier | modifier le code]

Elle abrite des statues, du mobilier, deux orgues du XVIIe siècle, des tableaux, des verrières, deux portes du XVIIe siècle et des objets inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel[2]. L'intérieur surprend par la déviation du chœur, la masse des piliers soutenant des arcs gothiques largement ouverts et la voûte boisée en carène.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Dans le bas-côté gauche, les clefs de voûte sont remarquables : au fond, sur le mur, se trouve une statue de Notre-Dame-du-Précieux-Sang. Un vitrail du bas-côté droit célèbre la consécration du monument en 1428.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Elle contient deux enfeus :

  • Celui des prieurs de Batz ;
  • Celui de la Famille Bouchart, seigneur de Kerbouchart.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]