Église Saint-Christophe (Mayence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Christophe.
Église Saint-Christophe de Mayence
Les ruines de l'église Saint-Christophe
Les ruines de l'église Saint-Christophe
Présentation
Nom local Kirche St. Christoph
Culte Catholique
Type Église
Début de la construction 1240
Fin des travaux 1330
Style dominant gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Commune Mayence
Coordonnées 50° 00′ 07″ N 8° 16′ 20″ E / 50.001853, 8.272175 ()50° 00′ 07″ Nord 8° 16′ 20″ Est / 50.001853, 8.272175 ()  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Église Saint-Christophe de Mayence

L'Église Saint-Christophe (allemand : St. Christoph), de style gothique, est l’église du baptême de Gutenberg. Elle se trouve dans le centre historique de Mayence à la Karmeliterplatz. Elle est aujourd'hui en ruine, et sert de mémorial entre autres des bombardements du 27 février 1945 et de point de repère architectural.

Général[modifier | modifier le code]

L'état actuel de l'église Saint-Christophe est le résultat des raids aériens de la Seconde Guerre mondiale, durant une opération d'agressions plus sévères, avec le largage de bombes par les bombardiers britanniques le 12 août 1942. Le relief moderne qui se trouve entre les piliers de béton est une œuvre du sculpteur Heinz Hemrich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 5 mai 1543, Pierre Canisius décide d'entrer dans la Compagnie de Jésus, après une rencontre avec Pierre Favre dans la maison de cure de cette église.

À côté de l’église Saint-Christophe, les cours de l’École centrale devaient avoir lieu dans le ci-devant séminaire archiépiscopal[1].

Après la guerre[modifier | modifier le code]

La structure de l'église gothique était en grande partie restée intacte, et la reconstruction était une option réaliste. Il fut pourtant décidé de conserver la nef et le clocher de l'église. La perte d'un tel monument de style gothique fut beaucoup regrettée, mais après la guerre la priorité allait avant tout à la reconstruction.

La clocher et des restes de murs furent conservés comme mémorial contre la guerre, mais furent laissés sans entretien durant plusieurs décennies, ce qui provoqua leur dégradation. En 1960, le sculpteur Heinz Hemrich crée un contrefort moderne en béton avec des sculptures. Une nouvelle conception d'éclairage a toutefois été installé dans le mémorial en 2005[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :