Église Notre-Dame de l'Assomption d'Astrakhan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Notre-Dame de l'Assomption
Image illustrative de l'article Église Notre-Dame de l'Assomption d'Astrakhan
Église catholique de l'Assomption
Présentation
Nom local Храм Успения Богородицы
Culte Catholicisme
Début de la construction 1762
Fin des travaux 1778
Style dominant Classicisme et baroque
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région Oblast d'Astrakhan
Commune Astrakhan
Coordonnées 46° 20′ 45″ N 48° 03′ 04″ E / 46.345833, 48.051111 ()46° 20′ 45″ Nord 48° 03′ 04″ Est / 46.345833, 48.051111 ()  

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Église Notre-Dame de l'Assomption

L'église Notre-Dame de l'Assomption est une église catholique située à Astrakhan en Russie méridionale. Elle appartient au diocèse catholique de Saratov (dont l'évêque est Mgr Clemens Pickel).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers catholiques sont apparus dans cette région du sud de la Volga aux XVIe et XVIIe siècles, avant Pierre le Grand. L'oukaze de 1702 donnait une totale liberté religieuse aux sujets non-russes de l'empereur, ainsi qu'aux étrangers. La communauté catholique d'Astrakhan était suffisamment importante et représentée surtout par des descendants d'Allemands et de Polonais. C'est à cette époque que des moines capucins œuvrèrent en ville. Des chapelles de bois furent construites. En 1721, une église en pierre fut édifiée à Astrakhan, troisième église catholique latine de Russie d'Europe que les frères consacrèrent à l'Assomption de la Vierge. Les capucins construisirent aussi près de l'église une école paroissiale, où étudièrent le poète Trediakovski ou l'homme de lettres Antioche Cantemir.

L'église actuelle fut construite sur les bases de l'ancienne de 1762 à 1778, dans un style mélangeant de façon originale le classicisme et le baroque. Elle est construite selon un plan basilical à l'italienne, mais comporte aussi en son centre une tour carrée ornée d'un petit dôme, plutôt typique de l'architecture religieuse russe-orthodoxe de l'époque. Sa façade est ornée de deux clochers de style baroque à la façon des églises catholiques d'Europe centrale.

Fermée pendant l'époque soviétique, l'église fut rendue au culte au début des années 1990.

Illustrations[modifier | modifier le code]