Église Notre-Dame-d'Auteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame, Notre-Dame et Auteuil.
Église Notre-Dame-d'Auteuil
L'église depuis la sortie du métro.
L'église depuis la sortie du métro.
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Paris
Début de la construction 1877
Fin des travaux 1892
Style dominant Romano-byzantin
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées 48° 50′ 50″ N 2° 16′ 09.7″ E / 48.8472, 2.269361 ()48° 50′ 50″ Nord 2° 16′ 09.7″ Est / 48.8472, 2.269361 ()  

L’église Notre-Dame d’Auteuil ou simplement église d’Auteuil se situe sur la colline d'Auteuil, place de l'Église-d'Auteuil dans le 16e arrondissement de Paris.

(M) Ce site est desservi par la station de métro Église d'Auteuil.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • L'église remplace une première église du XIe siècle, reconstruite au XIVe siècle, entourée de son cimetière, puis agrandie aux XVe et XVIIe siècles.
  • Devenue trop petite pour une population en plein expansion, l'église a été réédifiée entre 1877 et 1892, Auteuil, qui était à l'origine un hameau possédant sa propre paroisse, ayant été rattachée à Paris en 1860. L’église a été construite dans le style romano-byzantin par l'atelier de l'architecte Joseph Auguste Émile Vaudremer, architecte diocésain.
  • Sur la place, devant l'église se trouve un obélisque en marbre brèche rouge, dédié « aux mânes d'Aguesseau » (Henri François d'Aguesseau), érigé en 1753, et restauré l'an IX de la république.

Description[modifier | modifier le code]

Extérieur[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est de taille rectangulaire. Il mesure 63 m de longueur, la flèche culmine à 50 m de hauteur.

  • L'église se caractérise par un clocher culminant à 50 mètres. Les cloches sonnent les heures et les quarts.
  • À l'entrée du porche, à gauche, la Vierge à l'Enfant accueille les visiteurs. Elle est placée en avant du tympan où est représenté le Christ en majesté dans une mandorle, bénissant de sa main droite et tenant sur son genou gauche un livre fermé. Sur le linteau, la croix et le pampre de vigne font référence à ce verset de l'Évangile : « Je suis la vigne ; vous êtes les sarments (Jean 15, 5). »

Intérieur[modifier | modifier le code]

  • La nef est séparée des bas-côtés par des piliers cruciformes supportant une succession de coupoles.
La nef

La nef se termine par une haute et large abside peinte et dorée où préside de le Christ pantocrator. L'autel est en plaque de plomb repoussé recouvertes de feuilles d'or ornées de séraphins qui rappellent l'Arche d'alliance. Il est l'œuvre de Philippe Kaeppelin, comme le Christ en croix.

Le chœur

Dans la chapelle des Âmes-du-Purgatoire se trouve une statue (œuvre d’Anatole Marquet Vasselot) de Pierre-Henri Lamazou, ancien curé d’Auteuil et ancien évêque de Limoges. Peu après son décès survenu en 1883, il fut inhumé en 1884 dans l'église de Notre-Dame-d'Auteuil en raison de son implication dans la construction de cet édifice lorsqu’il était curé de la paroisse.

Statues et mobilier
  • Une grande crypte a été rénovée et est accessible depuis l'arrière de l'église. Y sont conservée une Mater Dolorosa de Jean-Baptiste Carpeaux et la copie d'une vierge en terre cuite du XVIIe siècle qui se trouvait dans l'ancienne église.

Les grandes orgues[modifier | modifier le code]

  • 3 claviers manuels et pédalier
  • 53 jeux/71 rangs
  • Traction électrique des claviers et des jeux

À l'origine, l'orgue du Trocadéro, construit par Aristide Cavaillé-Coll pour Auteuil, s'est retrouvé au palais du Trocadéro, nouvellement construit. Cavaillé-Coll proposa alors un autre instrument encore plus beau. L'orgue actuel se caractérise par sa grande qualité et est plutôt adapté pour la musique romantique, telle celle de Widor ou Dupré.

Les grandes orgues

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :