Église Lazarica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Église Lazarica
Image illustrative de l'article Église Lazarica
L'église Lazarica
Présentation
Nom local Црква Лазарица
Crkva Lazarica
Culte Orthodoxe serbe
Type Église
Rattachement l'éparchie de Niš
Début de la construction Seconde moitié du XIVe siècle
Style dominant École moravienne
Protection Monument culturel d'importance exceptionnelle
Site web www.lazarica.rs
Géographie
Pays Serbie Serbie
Districts Rasina
Commune Kruševac
Coordonnées 43° 35′ 01″ N 21° 19′ 38″ E / 43.583659, 21.327154 ()43° 35′ 01″ Nord 21° 19′ 38″ Est / 43.583659, 21.327154 ()  

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Église Lazarica

L'église Lazarica (en serbe cyrillique : Црква Лазарица ; en serbe latin : Crkva Lazarica), officiellement connue sous le nom d'église Saint-Étienne-Martyr (Црква светог Првомученика Стефана et Crkva svetog Prvomučenika Stefana), est une église orthodoxe serbe située à Kruševac, en Serbie, dans le district de Rasina. Elle a été construite au XIVe siècle. Elle dépend de l'éparchie de Niš et figure sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Lazarica a été vraisemblablement construite entre 1377 et 1378 par le prince Lazar (1371-1389), pour en faire l'église de sa forteresse de Kruševac récemment édifiée ; son surnom de Lazarica lui vient précisément de son fondateur[1],[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade principale

L'église a été construite selon un plan tréflé, avec une nef constituée de trois travées sur un plan cruciforme prolongées par trois absides ; l'ensemble est surmonté d'un dôme, tandis que la façade occidentale est dotée d'un narthex surmonté d'un clocher[1],[2].

Le décor des façades s'inscrit dans la tradition de l'architecture byzantine, avec une alternance de pierres de taille et de rangées de briques rouges. Les différentes façades sont divisées en sections verticales qui se terminent par une archivolte, tandis que sur le plan horizontal ces sections sont elles mêmes divisées en trois étages grâce à deux moulures formant cordon. La partie supérieure est ornée de rosaces ; dans la partie médiane sont situées des fenêtres entourées par des ornements de pierre.

Par son architecture, Lazarica, comme l'église du monastère de Ravanica, est caractéristique des débuts de l'école architecturale de la Morava. Selon l'architecte et historien de l'art Aleksandar Deroko, les rosaces et le maillage de pierre de Lazarica figurent parmi les réalisations les plus accomplies de cette école[3].

Intérieur[modifier | modifier le code]

Selon les chercheurs, l'église n'a pas été peinte avant le XVIIIe siècle. Des fresques ont été réalisées par Andra Andrejević et son atelier entre 1737 à 1740 mais il ne subsiste que des fragments de leur travail. L'iconostase de Lazarica date de 1844 et elle est conservée dans son intégralité ; son auteur est probablement le peintre Živko Pavlović[1], le grand-père de Milena Pavlović-Barili.

Restauration[modifier | modifier le code]

Lazarica a été l'un des premiers édifices de Serbie a bénéficier d'une restauration scientifique. Des travaux ont été effectués sur l'église entre 1904 et 1908 sous la direction de l'architecte Pera J. Popović[1]. L'iconostase de l'église a été restaurée en 1989.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Crkva sv.Stefana Lazarica sa Kruševačkim gradom, Kruševac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 4 mai 2011)
  2. a et b (sr) « Lazarica », sur http://www.eparhija-niska.rs, Site officiel de l'éparchie de Niš (consulté le 4 mai 2011)
  3. (sr) Aleksandar Deroko, Monumentalna i dekorativna arhitektura u srednjevekovnoj Srbiji, Belgrade, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (sr) Vasilije Marković, Pravoslavno monaštvo i manastiri u srednjevekovnoj Srbiji, Sremski Karlovci, 1920.
  • (sr) Aleksandar Deroko, Monumentalna i dekorativna arhitektura u srednjevekovnoj Srbiji, Belgrade, 1985.