Éducation conductive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Éducation Conductive (ou Pédagogie Conductive) est une méthode d'éducation spécialisée pour Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC), créée par le médecin pédiatre hongrois András Pető dans les années 1940.

C'est une approche globale, qui part d'un pari positif sur les capacités des IMC, où par une série de jeux et d'exercice, la personne handicapée est amenée à développer ses acquisitions par l'accompagnement d'un Conducteur, dont la particularité est d'être éducateur polyvalent, formé en 4 ans en psychologie, kinésithérapie, orthophonie, instruction publique, pour concevoir des exercices globaux, par opposition à des prises en charges traditionnelles plus parcellisées.

Élaborée à Budapest dans ce qui est aujourd'hui le plus grand centre mondial pour enfants IMC, elle s'est répandue dans le monde à l'ouverture des pays de l'Est. Depuis, elle s'est largement implantée en Allemagne, au Royaume-Uni, et aux États-Unis. Elle est aujourd'hui pratiquée dans 170 structures à travers le monde. Des centres pilotes existent dans l'univers francophone en Belgique et à Paris, au CESAP[1] et à l'Association EHM[2] de Pouilly-sur-Loire (58). Elle est représentée en France par l'Association Française de Pédagogie Conductive (AFPC)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du Cesap
  2. Site d'EHM
  3. Site AFPC