Édouard l'Exilé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édouard l'Exilé, son père Edmond et ses enfants : Edgar, Marguerite (un deuxième fils, Edmond, apparaît également) et Christine. Manuscrit généalogique du XIIIe siècle.

Édouard l'Exilé, dit aussi Édouard d'Outremer (1016-1057), est le fils du roi Edmond II d'Angleterre. Il est surnommé l'Exilé pour avoir passé la majorité de sa vie loin de l'Angleterre.

Il n'est âgé que de quelques mois quand, peu après la mort de son père, le roi Knut le Grand l'envoie au Danemark pour y être assassiné, plutôt que sur le sol anglais. Quelques loyaux sujets lui désobéissent et emmènent le tout jeune Édouard à Kiev, où il est instruit. Il y épouse une princesse prénommée Agathe[1], dont les origines exactes sont controversées. Après leur union, les deux époux partent vivre en Hongrie.

En 1056, son oncle Édouard le Confesseur, devenu entre-temps roi d'Angleterre, le rappelle auprès de lui et le désigne comme son héritier. Édouard meurt seulement deux jours après son retour sur le sol anglais.

Agathe lui donna trois enfants :

  1. Marguerite (v. 10451093), épouse de Malcolm III d'Écosse ;
  2. Christine (v. 1050 – ap. 1090), abbesse de Wilton en 1086 ;
  3. Edgar Ætheling (v. 1051 – ap. 1126).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les origines d'Agatha sur fmg.ac