Édouard de Vere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édouard de Vere
Édouard de Vere.Gravure d'après un portrait de George Perfect Harding (1575).
Édouard de Vere.
Gravure d'après un portrait de George Perfect Harding (1575).

Titre Comte d'Oxford
(15621604)
Autre titre Vicomte Bulbeck
Autres fonctions Lord grand chambellan
Biographie
Naissance 12 avril 1550
Château d'Hedingham, Essex
Décès 24 juin 1604
Kings Place à Hackney
Père John de Vere
Mère Margery Golding
Conjoint Anne Cecil, Elizabeth Trentham

Édouard de Vere (12 avril 155024 juin 1604), 17e comte d'Oxford, est connu pour être l'un des auteurs supposés de l'œuvre de William Shakespeare[1], théorie que rejettent la majorité des universitaires contemporains spécialisés dans les études shakespeariennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il perdit son père en 1562 et sa mère se remaria avec un dénommé Charles Tyrell. Il étudia à Cambridge et séjourna plusieurs années en Europe. En 1571, il se marie une première fois avec une roturière âgée de quinze ans, Anne Cecil, fille de l´homme politique William Cecil et sœur de Robert Cecil. Ils eurent ensemble cinq enfants. Le décès de celle-ci en 1588 l'amena à se remarier avec Elizabeth Trentham, dame de compagnie de la reine. Ce mariage donna naissance à Henri de Vere, 18e comte d'Oxford[2].

La controverse Shakespeare[modifier | modifier le code]

Dans un ouvrage publié en 1920, J. Thomas Looney développe une théorie sur la paternité des œuvres de Shakespeare selon laquelle Édouard de Vere serait l'auteur de ces œuvres. Sigmund Freud fut un fervent partisan de cette théorie car elle lui permettait d'étayer sa thèse sur le complexe d'Œdipe[2]. De nombreux autres auteurs ont publié sur cette théorie et sur la vie d'Édouard de Vere depuis, par exemple Mark Anderson en 2005[3] et Kurt Kreiler en 2009[4].

Édouard de Vere au cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le film historique anglo-germanique Anonymous[5], tourné en 2011 et sorti en France en janvier 2012, Roland Emmerich met en images la vie d'Édouard de Vere et la théorie selon laquelle il serait le véritable auteur des œuvres généralement attribuées à Shakespeare.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. J. Thomas Looney, "Shakespeare" identified in Edward De Vere, the seventeenth Earl of Oxford, Frederick A. Stokes Co.,‎ 1920.
  2. a et b Cf. Pierre Bayard, Et si les oeuvres changeaient d'auteur?, Les Éditions de Minuit,‎ 2010.
  3. Mark Anderson, “Shakespeare” By Another Name: The Life of Edward de Vere, Earl of Oxford, The Man Who Was Shakespeare, Gotham Books/Penguin Group USA, New York, 2005.
  4. Kurt Kreiler, Der Mann, der Shakespeare erfand: Edward de Vere, Earl of Oxford, Insel Verlag, Francfort-sur-le Main et Leipzig, 2009.
  5. Anonymous, sur AlloCiné

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. H. Nelson, Monstrous Adversary: The Life of Edward de Vere, 17th Earl of Oxford, Liverpool University Press,‎ 2003 (ISBN 0-85323-688-7)