Édouard Séguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edouard Seguin.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seguin.

Édouard Séguin, né le à Clamecy (Nièvre), mort le à New York, était un médecin[réf. souhaitée] et pédagogue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Seguin, dit « l'instituteur des idiots », peu connu en France, émigra aux États-Unis à la suite du coup d’État de 1852. Il est à l'origine, en France puis aux États-Unis, de l'éducation des personnes handicapées mentales. Il est surtout connu, dans les deux pays, pour ses travaux avec des enfants ayant des troubles cognitifs.

En 1842, il travaille avec Félix Voisin à l'asile d’aliénés de Bicêtre[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1846 : Traitement moral, hygiène et éducation des idiots. Paris (J. B. Balliere).
  • 1875 : Report on Education. Vienna International Exhibition 1873. Washington.
  • 1912 : Die Idiotie und ihre Behandlung nach physiologischer Methode. Wien (Graeser).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Edouard Seguin 1812-1880 », sur silapedagogie.fr (consulté le 29 décembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Pellicier et Guy Thuillier in Edouard Séguin (1812-1880). « L’instituteur des idiots ». Ed. Economica, 1980, p. 4, p.10.

Liens externes[modifier | modifier le code]