Édouard J. Maunick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Édouard Maunick)
Aller à : navigation, rechercher

Édouard Joseph Marc Maunick est un poète, journaliste et diplomate mauricien né le 23 septembre 1931 à Flacq.

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Maunick est né à Flacq dans une famille métisse. Il travaille brièvement comme bibliothécaire à Port-Louis, puis s’installe à Paris en 1960, où il collabore à la Coopération radiophonique. Il publie également des articles pour Présence africaine, proche du panafricanisme, et d’autres journaux. Il entre à l'UNESCO en 1982,où il devient le directeur des échanges culturels et de la Collection UNESCO d'oeuvres représentatives fondée par Roger Caillois. De 1985 à 2001 il est membre du Haut Conseil de la Francophonie. De 1994 à 1995 il est Ambassadeur-High Commissionner de Maurice en République Sud-Africaine.

Officier de l'Ordre du Lion du Sénégal, Officier de la légion d'honneur, Grand Officier de l'Ordre de l'Étoile et la Clé de l'Océan Indien (Order of the Star and Key of the Indian Ocean), il est également Commandeur de l'Ordre des Arts et Lettres.

Il écrit des poésies où il transmet son sentiment d’isolement et rappelle la persécution dont ses ancêtres africains ont fait l’objet (Les Oiseaux du sang en 1954; Les Manèges de la mer en 1964; Mascaret ou le livre de la mer et de la mort en 1966). Il écrit Fusillez-moi en 1970 pour protester contre la guerre du Biafra, où des noirs tuent des noirs.

D’autres œuvres suivent, comme Africaines du temps jadis en 1976 ; En mémoire de mémorable suivi de Jusqu’en terre Yoruba en 1979.

Le prix Guillaume-Apollinaire lui est attribué en 1977 pour Ensoleillé vif.

Il reçoit le Prix Tchicaya U Tam'si pour la poésie africaine en 1989, puis le Grand prix de la francophonie, décerné par l’Académie française, le 16 octobre 2003, en 2004, le Grand Prix International de Poésie Léopold Sédar Senghor et, en 2013, le prix du Conseil International d'Études Francophones. Il a été "nominee" pour le 2014 Neustadt International Prize for Literature.

ŒUVRES

1954 Ces oiseaux du sang

1954 Les manèges de la mer

1965 Jusqu'en terre Yoruba

1966 Mascaret ou le livre de la mer et de la mort

1970 Fusillez-moi

1977 Ensoleillé vif

1979 En mémoire du mémorable suivi de Jusqu'en terre Yoruba

1982 Désert archipel suivi de Cantate païenne pour Jésus Fleuve

1983 Nja Mahdaoui Préface et poèmes

1985 Saut dans l'arc en ciel

1987 Le cap de désespérance, Soweto

1987 Un arbre en est la cause

1987 Mandela mort et vif

1988 Paroles pour solder la mer

1988 Anthologie personnelle

1989 Pays de permission

1990 Toi laminaire (Italiques pour Aimé Césaire)

1996 De sable et de cendre

2000 Seul le poème

2001 Mandela mort et vif/Mandela dead and alive

2001 Elle et île de la même passion

2004 Brûler à vivre/Brûler à survivre

2005 50 quatrains pour narguer la mort (Bartoldi, Maurice)

2006 50 quatrains pour narguer la mort suivi de Contre silence (Seghers)

PROSE

Africaines du temps jadis

Kala who dreams to go to the sea

Kan to per ki mo la

Tango

La mer prodigue de solitude

Sarah la déblessure

Je ne connais pas de nudité plus nue

L'avion suivant

Pli sega ki sa gaté!

DISCOGRAPHIE

Edouard Maunick dit Edouard Maunick (Production Deca, Société Française du Son, 1972

Edouard Maunick (Archives sonores de la littérature noire de l'océan indien, 1981)

CINEMA

Ki koté la mer: film écrit et raconté par l'auteur, réalisation Sandro Agénor, Antenne 2

Liens externes[modifier | modifier le code]