Édouard Farnèse (cardinal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cardinal Farnèse.
Édouard Farnèse
Image illustrative de l'article Édouard Farnèse (cardinal)
Biographie
Naissance 7 décembre 1573
à Rome (Italie)
Décès 21 février 1626
à Parme (Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
6 mars 1591 par le
pape Grégoire XIV
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Adriano
Cardinal-diacre de S. Eustachio
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Cardinal-évêque de Sabina
Cardinal-évêque de Frascati
Consécration épiscopale 2 juillet 1621 par le
card. Roberto Bellarmino

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Édouard Farnèse (né à Rome le 7 décembre 1573, mort à Parme le 21 février 1626) est le fils d’Alexandre Farnèse, troisième duc de Parme et de Marie de Portugal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les cardinaux Alexandre et Edouard Farnèse.

Édouard Farnèse est le descendant direct du pape Paul III et neveu du cardinal Alexandre Farnèse le jeune. Destiné, dès son plus jeune âge à la carrière ecclésiastique, son oncle s’occupe directement de son éducation. À l’âge de 16 ans en 1589, il est déjà abbé commendataire de Grottaferrata. Deux ans après, le 6 mars 1591, il est créé cardinal-diacre par le pape Grégoire XIV, mais ne reçoit la barrette rouge et le titre de Sant' Adriano seulement le 20 novembre 1591.

Le 11 janvier 1621, en qualité de proto-diacre, il opte pour l’ordre des cardinaux-prêtres sans recevoir aucun titre. Le 3 mars suivant, il opte pour l’ordre des cardinaux-évêques et pour la sede suburbicaria de Sabina.

Il est consacré évêque le 2 juillet dans l’église du Gesù de Rome par le cardinal Roberto Bellarmino, assisté par Diofebo Farnèse, patriarche latin titulaire de Jérusalem et de Galeazzo Sanvitale, archevêque de Bari.

Le 27 septembre 1623, il opte pour la Sede suburbicaria de Frascati. Au cours de cette période où il est titulaire de ce siège et s’active pour donner du prestige à la cathédrale San Pietro, il porte le nombre des clercs de 4 à 10, choisissant parmi les plus intelligents et honnêtes et il la dote des reliques de saint Philippe Néri. En 1622, il est régent du duché de Parme jusqu’à sa mort le 21 février 1626. Son cercueil est emmené à Rome et son sarcophage repose dans l'église du Gesù.

Pour construire la résidence jésuite attenant à l'église, le cardinal dépense 10 000 écus. les plans sont de Girolamo Rainaldi. Cette 'Maison professe' des jésuites, englobe les chambres plus anciennes (appelées camerette) où saint Ignace de Loyola passa les dernières années de sa vie.

Sur sa tombe, l’épitaphe suivante :

« ODOARDO. S.R.E. CARDINALI. FARNESIO. EPISCOPO. TUSCULANO. ALEXANDRI. PARMAE. ET PLACENTIAE. DUCIS. ET. PRINCIPIS. MARIAE. LUSITANAE FILIO. »

Les charges occupées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]