Édouard Castres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aquarelle de Castres représentant la retraite de l'armée de l'Est pendant la guerre de 1870.

Edouard Castres, né le 21 juin 1838 à Genève et mort le 28 juin 1902 à Annemasse, est un artiste-peintre suisse[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié avec Barthélemy Menn dans sa ville natale, il se rend à Paris pour suivre des cours à l'école des beaux-arts.

Il prend part à la guerre franco-prussienne de 1870 dans l'armée de l'Est comme volontaire de la Croix-Rouge française et assiste à la retraite de l'armée en Suisse en février 1871. En souvenir de cet évènement, il peint plusieurs toiles à l'huile représentant le quotidien de ces soldats dans le Jura enneigé. Ses travaux sont remarqués par l’entrepreneur Benjamin Henneberg qui confie à Castres la réalisation d'un panorama circulaire de 40 mètres représentant la reddition de l'armée du général Bourbaki. Il commence ses études sur le sujet en 1876 et réalise le tableau à Genève en quatre ans dès 1881 avec une équipe de peintres parmi lesquels se trouve Ferdinand Hodler[2]. Le panorama, mesurant 112 mètres sur 10, est exposé à Lucerne dans un musée spécialement dédié[3].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Edouard Castres » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. [PDF] « Un témoin historique (page 1) », sur bourbakipanorama.ch (consulté le 17 octobre 2008)
  3. « Bourbaki Panorama Luzern », sur bourbakipanorama.ch (consulté le 17 octobre 2008)

Sources[modifier | modifier le code]

voir Marc-Antonio Barblan, Edouard Castres et Louis Dunki "peintres de batailles".Catalogue d'exposition, Château de Grandson, 23.10-16.11.1975