Édouard Baille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul-Benoît-Édouard Baille, né à Besançon le 14 octobre 1814 et mort le 22 mai 1888, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Paul-Benoît-Édouard Baille est né à Besançon le 14 octobre 1814. Il fait des études à l’école de dessin où il se fait vite remarquer par son talent. Il obtient un premier prix avec Agar dans le désert en 1834. La ville de Besançon lui offrit une bourse pour poursuivre ses études, à l’École des beaux-arts de Paris où il fut élève de François-Édouard Picot. Il exposa aux Salons de 1837, 1838, 1839, 1842, 1846 et 1847. Il eut ensuite un atelier où il forma des artistes comme Félix-Henri Giacomotti ou Jules Machard, et devient membre de l’académie de Besançon. Grâce à ses nombreuses peintures dans le domaine de l’art religieux (toiles pour les chapelles des hôpitaux de Besançon et Ornans, pour l’église Notre-Dame à Besançon, la chapelle du collège Saint-François Xavier, la chapelle des Capucins à Besançon, une fresque pour l’abbaye de Favernay) il est nommé chevalier de l’ordre pontifical de Saint-Grégoire-le-Grand. Édouard Baille à peint également des portraits de personnalités comtoises (toiles non signées).

Il meurt le 22 mai 1888 à Besançon, dont une rue de honore sa mémoire.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Docteur Bergeret, Le Peintre Édouard Baille, étude psychologique et médicale, Besançon, 1891.