Édouard Alletz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edouard Alletz

Naissance 1798
Décès 1850
Nationalité Drapeau : France
Profession Diplomate, écrivain

Édouard Alletz (1798-1850) est un diplomate et homme de lettres français.

Petit-fils de l'agronome Pons Augustin Alletz, il fut consul général de France à Gênes à Gênes, puis à Barcelone. En 1822 il remporte le prix extraordinaire de l'Académie française, sur "Le dévouement des médecins français et des sœurs de Saint-Camille, à l'occasion de la fièvre jaune de Barcelone", face à des concurrents aussi prestigieux que Delphine Gay, Casimir Delavigne ou saint-Marc Girardin.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Le dévouement des médecins français et des sœurs de Saint-Camille, à l'occasion de la fièvre jaune de Barcelone"", Paris, Didot (1822)
  • Walpole, poème dramatique en 3 chants (1825)
  • Essai sur l'homme, ou Accord de la philosophie et de la religion (1826)
  • Esquisses de la souffrance morale (1828)
  • La Nouvelle Messiade, poème (1830)
  • Études poétiques du cœur humain (1832)
  • Tableau de l'histoire générale de l'Europe depuis 1814 jusqu'en 1830 (3 volumes, 1834) Texte en ligne 1 2 3
  • Caractères poétiques (1834)
  • Lettre à M. de Lamartine sur la vérité du christianisme envisagé dans ses rapports avec les passions (1835)
  • Maladies du siècle (1836) Texte en ligne
  • De la Démocratie nouvelle, ou des Mœurs et de la puissance des classes moyennes en France (2 volumes, 1837) Texte en ligne 1 2
  • Aventures d'Alphonse Doria (2 volumes, 1838)
  • Maximes politiques à l'usage de la démocratie nouvelle (1840)
  • Signes de l'esprit nouveau dans le parlement (1841) Texte en ligne
  • Esquisses poétiques de la vie (2 volumes, 1841)
  • Génie du dix-neuvième siècle, ou Esquisse des progrès de l'esprit humain depuis 1800 jusqu'à nos jours (1842-1843) Texte en ligne
  • Discours sur la puissance et la ruine de la République de Venise (1842) Texte en ligne
  • Harmonies de l'intelligence humaine (2 volumes, 1846) Texte en ligne 1 2

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]